Championnat de France d'Air Guitar : pour cette Dijonnaise, "il y a un côté ridicule qu'on finit par assumer"

Le Championnat de France d'Air Guitar pose brièvement ses valises à Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d'Or), ce vendredi 23 février. La Dijonnaise Justine Betems, dite Medusa Hendricks, participera à l'épreuve. Rencontre avec cette jeune femme haute en couleurs de 29 ans.

Au premier abord, le concept a de quoi désarçonner : jouer de la guitare... sans guitare. Il s'agit toutefois d'une discipline très sérieuse, qui possède ses propres fédération et championnats. Celui de France se déroule de janvier jusqu'à juin et passe, ce vendredi 23 février, par Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d'Or).

Au programme ? Des performances individuelles d'une minute, au cours desquelles les candidats doivent "donner l'impression de faire quelque chose avec une guitare qui n'existe pas", explique la Dijonnaise Justine Betems - nom de scène, Medusa Hendricks. "Ça peut être n'importe quoi tant qu'on croit que vous tenez une guitare. Même la casser", ajoute-t-elle avec un sourire.

Victorieuse au Hellfest 2023

La jeune femme, 29 ans, participe elle-même à l'événement. Cela ne fait pourtant pas si longtemps, à peine un an, qu'elle s'est frottée pour la première fois à l'Air Guitar. "La première fois, c'était le 17 mars 2023", se souvient-elle. "Je participais à la warm-up ["tournée de chauffe", ndlr] du Hellfest quand mon frère m'a inscrite 'de force' au concours qui y avait lieu. Moi, à la base, je ne voulais même pas y participer !"

Le Air Guitar, ça se fait toujours sur un malentendu.

Justine Betems, dite Medusa Hendricks,

pratiquante d'Air Guitar

Malgré ses réticences, Justine-Medusa se prête au jeu... et finit par remporter le concours. En récompense, elle obtient deux pass pour le Hellfest et la possibilité de participer à la finale d'Air Guitar qui a lieu pendant le festival, devant plus de 6 000 personnes. À nouveau, elle prend part à la compétition et à nouveau, elle la remporte. Ce qui, cette fois, lui permet de rejoindre la finale du championnat de France.

"J'ai finalement terminé à la quatrième place, au pied du podium. Je n'ai donc pas été sélectionnée pour les championnats du monde, même si tout le monde peut s'y inscrire si on aime les défis. Cette fois, je retente avec l'espoir d'aller jusqu'au bout." Les championnats du monde se dérouleront cet été en Finlande - comme chaque année -, pays d'origine de la discipline.

"Développer un nouveau personnage"

Une corde supplémentaire à l'arc de Justine Betems, par ailleurs diplômée de l'École nationale supérieure d'art de Dijon. "En parallèle de tout ça, je suis déjà artiste et travaille énormément sur les archétypes féminins. Je fais du burlesque et de la performance, j'ai aussi participé à la création du collectif de drag queens GangReine. L'Air Guitar, c'était l'occasion de développer un nouveau personnage. Il y a toujours un côté ridicule, qu'on finit par assumer parce que c'est de la comédie."

Pour les curieux, la représentation aura lieu ce vendredi au complexe "La Pièce Unique" de Chevigny à partir de 19 heures. Les prochaines étapes du championnat auront lieu à Paris (16 mars), Le Havre (23 mars), Blois (12 avril), Alès (20 avril), Pau (3 mai), Toulouse (16 mai), Montpellier (31 mai), Auch (7 juin) et Clisson (27 juin).