Côte-d'Or : après la rivière du Neuvon, l'Ouche menacée de pollution à son tour ?

Depuis trois semaines, la rivière du Neuvon, située sur le territoire de Plombière-lès-Dijon (Côte-d'Or), est polluée. Alors que les analyses se poursuivent, l'un des habitants touchés 'inquiète d'une potentielle contamination de l'Ouche où se déverse le cours d'eau.

Il y a trois semaines, nous vous parlions des suspicions de pollution de la rivière du Neuvon, dont une partie coule sur le territoire de Plombières-lès-Dijon (Côte-d’Or). Depuis, des analyses ont confirmé la présence de bactéries issues de matières fécales. La question de la pollution de l’Ouche, où se déverse le Neuvon, se pose désormais. Les résultats de prélèvements effectués par l’ARS le lundi 4 octobre sont attendus.

Ghislain Ruet un habitant dont le domaine est touché par la pollution du Neuvon s’inquiète d’une potentielle contamination de l’Ouche, située en aval. Il a été l’un des premiers à alerter sur la pollution près de Plombières-les-Dijon. Sa propriété n’étant pas raccordée au réseau d’eau potable, l’éleveur utilise la rivière comme source pour nourrir ses animaux. "J’avais plus de 150 lapins. 120 sont morts en deux jours", confie-t-il.

Des analyses en cours pour déterminer l'origine de la pollution

À la suite de cette hécatombe, il y a près de trois semaines, Ghislain Ruet décide alors de réaliser des analyses vétérinaires sur ses lapins morts brutalement. Elles concluent à des septicémies. Face à l’urgence, il effectue des prélèvements sur la rivière qui alimente le domaine. Les résultats sont sans appel : l'eau est contaminée à la bactérie Escherichia coli et aux colibacilles, des polluants issus de matières fécales.

Afin de déterminer les origines de la contamination, Gishlain Ruet a fait appel à des spéléologues de Côte-d’Or ce mardi 5 octobre. Ces derniers ont procédé à de nouveaux prélèvements en amont de sa propriété, dans les grottes du Neuvon.

Les services de l’Etat ont été alertés mais Ghislain Ruet reste désemparé. L'eau demeure impropre à la consommation. D’autant plus que le propriétaire l’utilise également pour ses propres besoins. 

Malheureusement, ce qu’il faut bien comprendre c’est que le Neuvon se déverse directement dans l’Ouche. Pour moi, cela va impacter les gens de Plombières, les jardins et ainsi de suite.

Ghislain Ruet, propriétaire du domaine du Neuvon

Du côté de la mairie de Plombières-lès-Dijon, on affirme que la situation est sous contrôle. Seules deux propriétés sont concernées par la contamination. Si la rivière du Neuvon est polluée, aucune analyse n’a établi la contamination de l’Ouche pour l’heure. L’équipe municipale attend les résultats de nouveaux prélèvements effectués par l’ARS ce lundi 4 octobre.

"Aujourd'hui je n'ai aucune information alarmante concernant la contamination de l’Ouche. Si j’en avais, vous pensez bien que je prendrais toutes les précautions utiles et les riverains seraient immédiatement prévenus", assure la maire de la commune Monique Bayard.

Quant à Ghislain Ruet, il a annoncé avoir porté plainte contre X pour pollution.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement nature société