Côte-d’Or : après les inondations, la Roche-en-Brenil se désenclave peu à peu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cyrielle Cabot .
durée de la vidéo: 01 min 28
En Côte-d'Or, après les intempéries du 28 au 31 mai dernier à la Roche-en-Brenil, 9 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. Les infrastructures routières ont soufferts et la RD 70, une route particulièrement fréquentée d'ordinaire, est toujours coupée. Le sous-préfet ainsi que le président du conseil départemental en viste à la Roche-en-Brenil en ont profité pour faire le point. Intervenants : -François Sauvadet, président du conseil départemental de Côte-d'Or (UDI) -Joël Bourgeot, sous-préfet de Côte-d'Or à Montbard

Après les intempéries en mai 2015  à la Roche-en-Brenil, en Côte-d’Or,les infrastructures routières ont soufferts et la RD 70, une route particulièrement fréquentée est toujours coupée. Le sous-préfet et le président du conseil départemental, François Sauvadet, sont venus faire le point.

Après les inondations qui ont frappé la Côte-d’Or en mai 2015, le département doit remettre en état ses routes.



Le 29 mai 2015, la commune de la Roche-en-Brénil se retrouve enclavée. A proximité, cinq digues d'étangs sont rompues provoquant des dégâts sur deux ponts des routes RD 15 et de la départementale 70.



Jeudi 4 août 2016, le sous-préfet, Joël Bourgeot et le président du conseil département de la Côte-d'Or, François Sauvadet, sont venus faire le point sur les travaux.



RD15 rouverte

Si la RD 15 a rouvert récemment, grâce à des travaux vitesse grand V, la départementale 70 entre Avallon et Dijon est toujours coupée.



François Sauvadet l'explique : les travaux seront plus lourds, plus longs et plus coûteux. Leur coût s’élève à environ 10 millions d’euros. Il faudra attendre fin 2016 voire début 2017 pour que cette route, particulièrement empruntée par les poids-lourds, soient de nouveau utilisable.



Le conseil départemental a évidemment demandé l’aide de l’Etat. Une aide qui intervient grâce au placement de neuf communes au titre de victimes de catastrophes naturelles



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité