Covid-19 : le préfet de Côte-d'Or interdit la vente à emporter d'alcool par les bars et les restaurants

Dans un arrêté publié ce 31 mars, la préfecture de Côte-d’Or annonce l’interdiction pour les bars et restaurants de vendre à emporter des boissons alcoolisées pour l’ensemble du mois d’avril.

La consommation d'alcool est interdite sur la voie publique à partir du 29 novembre (image d'illustration)
La consommation d'alcool est interdite sur la voie publique à partir du 29 novembre (image d'illustration) © FTV

Les bars et restaurants de l’ensemble des communes de Côte-d’Or ont désormais interdiction de vendre des boissons alcoolisées à emporter. Dans un arrêté du 31 mars, le préfet du département proscrit en effet la vente d’alcool, à l’exception des boissons fermées hermétiquement dans une bouteille. Une décision mise en place jusqu’au vendredi 30 avril inclus.

Cette nouvelle restriction vient s’ajouter à l’interdiction de consommer de l’alcool dans les lieux publics en Côte-d’Or. Dans le même arrêté préfectoral, la mesure a en effet été prolongée jusqu’à la fin du mois d’avril.

Réduire les rassemblements

La préfecture, sur recommandation gouvernementale, entend limiter au maximum les rassemblements de personnes pouvant consommer de l'alcool sur les places, dans les parcs et jardins ou à proximité des commerces pratiquant la vente à emporter.

Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets de région de punir avec plus de sévérité le non-respect de la jauge de 6 personnes pour les regroupements, dans une lettre envoyée aux préfets de région le 23 mars dernier. 

Enfin, la mesure rendant obligatoire le port du masque dans l’ensemble des communes de Côte-d’Or a également été reconduit pour une durée d’un mois.

Toute personne ne respectant pas ces restrictions encourt alors une amende de 135 euros, pouvant monter jusqu’à 3 750 euros en cas de récidive dans les 30 jours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alcool société covid-19 santé