• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Côte-d’Or : Le MuséoParc Alésia souffle sa 5ème bougie cette année !

Le MuséoParc Alésia fête sa 5ème année d'existence en 2017 / © MuséoParc Alésia
Le MuséoParc Alésia fête sa 5ème année d'existence en 2017 / © MuséoParc Alésia

C'est le 26 mars que le MuséoParc Alésia pourra fêter sa 5ème année d'existence avec son équipe et les visiteurs. Au programme: des animations prévues du samedi 25 au dimanche 26 mars 2017, pour les plus petits comme les plus grands.

Par Nathan Boumadjer

Qu’est-ce-que le MuséoParc Alésia ?


Inauguré le 26 mars 2012, le MuséoParc Alésia est un centre culturel composé de deux musées et d’un parc de plus de 7000 hectares. Il se situe près d’Alise-Sainte-Reine en Côte-d’Or.
Le premier musée est le « centre d’interprétation de la bataille d’Alésia », un bâtiment de 1200m² où sont présents objets antiques, films, maquettes ou reconstitutions.
Le second musée est un site archéologique de la ville gallo-romaine d’Alésia. Enfin, une statue de Vercingétorix, emblème du site, trône à l’ouest du Mont-Auxois.
Depuis 2016, l’ensemble est complété de parcours-découvertes sur tout le terrain.
L’un des thèmes principaux du parc est le siège d’Alésia en 52 avant J.C., même si l’évolution de la représentation du Gaulois ou l’instrumentalisation d’Alésia sont également abordés dans le reste du parc.


Quel bilan pour le musée?

Ce sont plus de 500 000 visiteurs en 5 ans qui ont foulé les terres du MuséoParc, dont près de 80% qui ne sont pas côte-d’oriens. Un musée qui a un coût, puisque 27 millions d’euros ont été nécessaires pour la construction et les infrastructures annexes du centre d’interprétation. Un financement qui provient en partie du conseil départemental, qui a fait le choix de soutenir le projet culturel.
Le nouveau directeur de l’établissement, Michel Rouger, a l’ambition de « relancer la fréquentation à la hausse » et d’ancrer l’infrastructure dans le territoire bourguignon.
Quelques nouveautés voient le jour en 2017, comme les week-ends événements, proposant des chasses aux indices, des reconstitutions de combat ou des projections de films par exemple.


Des animations pour les 5 ans du parc

Pour fêter sa 5ème année d’existence, le MuséoParc prévoit un week-end d’animations du samedi 25 et dimanche 26 mars.
Au menu du samedi soir, un repas gaulois concocté par Michèle Cherubini (à la tête de Taberna Romana, traiteur spécialisé dans la cuisine antique) et commenté par l’archéologue Anne Flouest. Une entrée (salade de chou macéré et petits pois frais à la menthe), un plat (joue de bœuf à la cervoise et épeautre aux navets) et un dessert (pommes à l’étouffée au miel, noisettes et myrtilles) seront proposés aux visiteurs, le tout arrosé de cervoise et de jus de fruits des bois
Dimanche, le parc sera ouvert à tous puisque l’entrée sera gratuite. En simultané, une grande tablée sera dressée pour présenter les habitudes alimentaires des Gaulois. Une exposition ouvrira à cette occasion, « un Gaulois dans mon cartable » et se tiendra jusqu’à fin novembre. Le but est de découvrir comment ont été représentés les Gaulois à travers le temps et au fil des manuels scolaires.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus