Le Covid pour les nuls : « On vient de perdre 40 résidents et on nous prend pour des nuls »

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Letard avec Anne Berger

C'est l'un des établissements qui a connu le plus lourd bilan en Bourgogne Franche-Comté. Au sein de l'Ehpad de Saint-Jean-de-Losne, plus de 40 résidents seraient morts du Covid-19 selon les syndicats. La distribution d’un fascicule sur les mesures de prévention "pour les nuls" passe mal.

Le document fait 9 pages. Il a été distribué début juin aux personnels de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) « La Saône » à Saint-Jean-de-Losne. Le fasccule est consacré à la prévention de la transmission croisée du covid-19 et rappelle les bons gestes à adopter. Mais son ton se veut très léger, à commencer par son titre, emprunté à la célèbre collection d’ouvrages de vulgarisation « Pour les nuls ».

Selon Stéphanie Blaison, représentante CGT Santé Sud Côte-d'Or, les agents se sont sentis insultés. « Les gens se sont sentis atterrés, méprisés par la direction. Quand ils ont reçu cela individuellement dans leur bannette, ils se sont dit "Mais qu’est-ce qu’on a fait ? On est vraiment des nuls ?" On vient de perdre 40 résidents et on nous prend pour des nuls. »

 

Une quarantaine de décès dans l’établissement

Car depuis le début de l’épidémie, l’établissement public « La Saône » qui appartient à la commune de Saint-Jean-de-Losne a été particulièrement touché. « Les agents auraient voulu de la reconnaissance, une prise en compte de ce qu’ils avaient vécu. Ils ont perdu 42 résidents ce qui est énorme ! clame Stéphanie Blaison. Les agents qui travaillent dans les Ehpad vivent au quotidien avec les résidents. Eux aussi sont en deuil et on besoin de respect de la part de la direction et des ARS. Les agents n’ont franchement pas envie de faire de l’humour en ce moment. »

Début avril, personnels et familles de pensionnaires nous avaient confié leur désarroi. Le bilan était alors de 25 morts parmi les personnes agées résidentes à l'Ehpad "La Saône".

 

Un guide rédigé par le Cpias

C’est le Cepias, le Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins de Bourgogne Franche-Comté qui a rédigé le guide. Le document est téléchargeable sur son site. C'est ce qu'a fait la direction de l'Ehpad de Saint-Jean-de-Losne.

Contactée, la directrice de l’Ehpad, Corinne Bonvalot dit d’ailleurs ne pas comprendre cette polémique. « Le Cepias a été une instance qui nous a énormément aidé, tant pour les médecins que les personnels soignants. Il n’y a aucune arrière-pensée derrière ce document. En plus, le Cepias a fait ce document pour le vulgariser auprès de la population, mais il en a aussi fait un qui est tout aussi rigolo pour les enfants. Moi je ne comprends pas bien. »

 

Un gout pour le second degré et les escape game

Face à la polémique, le Cepias a modifié lundi 9 juin la couverture de ce document. Dans cette nouvelle version téléchargeable, "Pour les nuls" est devenu "Pour tous"...

L’organisme, chargé d’accompagner les établissements et les personnels soignants semble néanmoins apprécier le ton léger dans sa communication. En page 7 de ce document, on apprend par exemple qu’un masque positionné sur la tête ne joue pas son rôle de barrière à la transmission du virus.

Sans rapport avec l’épidémie actuelle de coronavirus, on apprend aussi sur le site du Réseau de Prévention des Infections Associées aux Soins que le Cpias de Bourgogne Franche-Comté travaille par exemple à la création de kits « Escape game : Contagion ». Ils seraient destinés à la formation des personnels des établissements médico-sociaux en « permettant l’organisation en interne d’un escape game sur les précautions complémentaires. » Pas sur que les personnels apprécient ces formations ludiques dans le contexte actuel. 

 

Voir le reportage vidéo : 

Reportage signé Anne Berger, Dalila Iberrakene et Philippe Sabatier