"J'ai entendu un gémissement dans les fougères" : Davy, atteint de trisomie et perdu depuis deux jours, a été retrouvé "sain et sauf"

Davy Martin a été retrouvé ce jeudi 13 juin par le maire de Pont-et-Massène, deux jours après sa disparition au cours d'une sortie de groupe au bord de ce lac de Côte-d'Or. Il était "complètement nu" mais en bonne santé.

Davy Martin, homme de 47 ans atteint de trisomie, a été retrouvé ce jeudi 13 juin au matin, deux jours après sa disparition. Il est "sain et sauf", "en bonne santé", indiquent les gendarmes de Côte-d'Or à France 3 Bourgogne.

Un immense soulagement, alors que la veille, les plongeurs avaient commencé à sonder le lac, craignant le scénario d'une noyade.

Retrouvé par le maire de Pont-et-Massène

C'est Patrick Roux, le maire de Pont-et-Massène, qui a retrouvé Davy ce jeudi vers 9h30 du matin. Il témoigne auprès de France 3.

"Ce matin, je promenais mon chien dans les bois juste derrière chez moi. Sur le chemin du retour, en plein milieu des bois dans les fougères, j'ai entendu un gémissement."

Il était couché par terre. Même à trois mètres, on ne pouvait pas le repérer. C'est seulement quand il a levé son bras que j'ai pu le répérer.

Patrick Roux

maire de Pont-et-Massène

Patrick Roux aurait pu passer à côté de Davy sans se rendre compte de sa présence, si les gendarmes ne lui avaient pas auparavant confié une information importante.

"Ils m'avaient dit qu'il ne pouvait pas bien parler à cause d'un problème de cordes vocales. Donc, ce petit bruit m'a attiré l'attention. Je me suis posé, j'ai attendu cinq minutes et c'est quand il a gémi une deuxième fois que j'ai pu le retrouver. C'est vraiment de la chance."

"Il m'a surtout entendu, et il a entendu mon chien qui est venu le voir aussi. Automatiquement, ça l'a fait bouger et il a levé le bras. Il a peut-être eu peur du chien. Il a levé le bras et c'est comme ça que je l'ai vu", précise Patrick Roux.

"Complètement nu"

"Ce qui était très surprenant", poursuit le maire, "c'est qu'il était complètement nu, sans aucun vêtement. Pas de chaussures, rien. Je l'ai tout de suite couvert, pour le protéger et lui donner un peu d'eau, j'ai appelé les gendarmes et ils sont arrivés en 15 minutes."

Il était content, il touchait de partout.  J'étais très surpris, parce qu'il tremblait, il était griffé de partout, mais il semblait en bonne santé.

Patrick Roux

maire de Pont-et-Massène

Le maire se félicite de cette issue heureuse, pour Davy et sa famille. "J'ai vu la tristesse de son entourage" lors des recherches, confie Patrick Roux. 

Perdu après avoir "pris de l'avance" sur son groupe

Mardi 11 juin, Davy Martin participait à une sortie avec l'association "les amis de Cléophas". Les 12 vacanciers porteurs d'un handicap et leurs six accompagnants, hébergés au village vacances VVF d'Allerey, en Côte-d'Or, étaient partis en promenade autour du lac de Pont-et-Massène.

Au cours de la balade, Davy "prend de l'avance", selon Deplhine Zerkovitz, éducatrice spécialisée. "On s'est inquiétés très vite", expliquait-elle à France 3 mercredi 12 juin. "Un bénévole est parti à sa recherche, il a fait le tour du lac et il est revenu sans l'avoir vu, donc on a appelé directement la gendarmerie."

► À LIRE AUSSI : "Il doit avoir froid et peur" : Davy, trisomique, est porté disparu après une balade avec une association en Bourgogne

Rapidement dépêchés sur place, les gendarmes avaient déployé des patrouilles en voiture et à pied, des maîtres-chiens et même un hélicoptère. Mercredi, le lac de Pont avait commencé à être sondé par les plongeurs.

► Avec Guillaume Desmalles et Amélie Douay

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité