Deux accidents mortels au même endroit sur la commune de Lux, que s'est-il passé ?

Publié le
Écrit par François Latour .

À Lux (Côte-d'Or), deux accidents mortels sont survenus à une semaine d'intervalle, exactement au même endroit. Les deux accidents pourraient être liés : les victimes, deux jeunes hommes originaires du Jura, étaient en couple.

Deux accidents mortels, à une semaine d'intervalle, au même endroit. Pour la commune de Lux (Côte-d'Or), dans la communauté de communes des vallées de la Tille et de l'Oignon, le choc est dur à encaisser. Et les coïncidences, très troublantes. 

À 10 centimètres près, c'est la même trajectoire

Renaud Lehmann, maire de Lux

Vendredi 11 novembre au petit matin : un véhicule quitte la chaussée pour finir sa course contre un mur, sur la D959 à l'entrée de la commune de Lux. Le conducteur, Alano, un Jurassien âgé de 20 ans, avait été retrouvé inconscient par les secours. Transporté à l'hôpital de Dijon, il n'a pas survécu à ses blessures.

Une semaine plus tard, samedi 19 novembre. Un véhicule percute violemment le même mur, dans le virage de la D959, avant l'entrée sur la commune de Lux, dans le sens Til-Châtel vers Bèze. La violence du choc n'a laissé aucune chance au conducteur, Maxence, un étudiant de 22 ans en sciences-physiques à Dijon, lui aussi aux origines jurassiennes.

Pour le maire de la commune, Renaud Lehmann, l'accident n'est "pas un hasard". Le maire s'est rendu sur les lieux du drame et a constaté : "il n'y a pas de traces de freinage, il n'y a rien. Tout droit dans le mur, à grande vitesse. L'état de la voiture... ça fait froid dans le dos !"

Selon le maire de la commune, les deux victimes se connaissaient et "étaient ensemble""La probabilité que deux personnes, qui étaient ensemble dans la vie, se tuent au même droit, à une semaine près, exactement pareil, ce n'est pas possible !"

Deux accidents au même endroit

"Dans les deux cas, c'est une trajectoire rectiligne. Pas de coup de volant, ni de coup de frein. Les trajectoires sont les mêmes à 10 centimètres près !" assure le maire de Lux.

Pour autant, l'endroit n'est pas réputé pour être particulièrement dangereux : "Ce virage-là, j'habite depuis 1970 à Lux, on n'a jamais connu d'accident mortel de mémoire ici. Des accidents, certes, un tonneau, une sortie de route... Il faut déjà être bien au-dessus de la limitation pour rater le virage. C'est un endroit pas plus accidentogène qu'ailleurs".

Autre fait troublant : l'enterrement d'Alano venait d'avoir lieu quelques heures plus tôt, le vendredi 18 novembre, à Messia-sur-Sorne (Jura), le village dans lequel le jeune homme avait grandi. Son petit ami y avait assisté, avant de se tuer lui aussi au volant de sa voiture, à Lux. 

L'élu confirme que la commune "est sous le choc de ces deux accidents violents, faisant deux victimes qui étaient jeunes."

La Gendarmerie d'Is-sur-Tille est chargée de l'enquête.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité