Dijon Métropole : des perquisitions menées après des tirs sur des bus Divia à Quetigny

Des bus de la société Divia ont été la cible de tirs ces dernières heures. Une opération de police judiciaire a été menée ce vendredi matin 11 octobre 2019.
 
© F3Bourgogne

Des impacts ont été retrouvés sur des autobus de la société de transports Divia qui circulaient à Quetigny, dans l’agglomération de Dijon.

Les faits ont été constatés la première fois mercredi 9 octobre aux alentours de 17h près de l’arrêt vers le collège Jean Rostand.

"Suite au dernier incident sur le secteur B16 et L7 ce 9 octobre dans l’après-midi (Vers le collège Jean Rostand, Tir d'un plomb sur le bus), l'Unsa Divia et le CSSCT ont demandé à la direction de dévier les deux lignes.

Malgré certaines résistances du directeur d'exploitation, cela a été fait. Nous rencontrons des problèmes de sécurité importants sur le réseau en particulier sur Chenôve et Quétigny.
Nous devons rencontrer rapidement les acteurs de la sécurité et les décisionnaires de la métropole sur ces sujets", déclare le syndicat Unsa Divia.

Quelques heures plus tard, dans la journée du jeudi 10 octobre, de nouveaux impacts ont été relevés sur d’autres autobus, indique le quotidien Le Bien Public.

 

Une enquête de flagrance a été ouverte à la suite de ces faits. Cette enquête a été confiée à la gendarmerie de Côte-d’Or sous la direction du procureur de la République de Dijon.

"Réaction rapide ! Une opération de police judiciaire a eu lieu ce matin : 22 gendarmes ont réalisé 8 perquisitions à la recherche d'indices, indique le procureur Eric Mathais.


Plus d’informations à venir.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers transports en commun transports transports urbains justice société