• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L’aéroport de Dijon-Bourgogne redécolle

Au total, l’aéroport a comptabilisé 9000 mouvements en 2017. / © Valentin Chatelier / France 3 Bourgogne
Au total, l’aéroport a comptabilisé 9000 mouvements en 2017. / © Valentin Chatelier / France 3 Bourgogne

L'aéroport de Dijon-Bourgogne est en pleine croissance. Son trafic en 2017 a augmenté de 43% par rapport à 2016. Sa spécialité : la clientèle d'affaires.

Par Christophe Tarrisse

L’aéroport de Dijon Bourgogne a de nouveau le vent en poupe. Passé sous groupe privé et exploité par le consortium français Edeis (qui gère également Auxerre Branches et Chalon Champforgeuil), la structure dijonnaise n'accueille plus que de l'aviation d’affaires, de l’aviation de loisirs, du transport sanitaire et du travail aérien (lutte contre les incendies, épandage agricole, photographies aériennes et relevés topographiques) depuis septembre 2014.

Auparavant détenu par le groupe canadien Lavallin, l'aéroport situé à Longvic a été racheté par Edeis fin 2016. Et pour sa première année d'exploitation, le bilan est plus que positif. L’aéroport de Dijon Bourgogne a enregistré une croissance du trafic de 43% en 2017. Plus de 9 000 mouvements ont ainsi été comptabilisés.
 
 

"Une grande attractivité internationale"


"Notre territoire bénéficie d'une très grande attractivité internationale. Nous avons accueilli l'an dernier près de 1000 vols d'affaires. C'est une forte hausse par rapport à 2016", explique Mickaël Toma, responsable exploitation de l'aéroport.

La prochaine arrivée de la cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon ? "Ça ne peut qu'être un plus. C'est comme la zone touristique internationale, la reconnaissance des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondiale de l'Unesco", précise Mickaël Toma.

La plateforme aéroportuaire a en parallèle poursuivi son développement immobilier pour devenir l’une des zones d’activité les plus dynamiques de l’agglomération dijonnaise. Après avoir doublé en un an, le nombre d’entreprises installées sur l’aéroport se porte désormais à 51, parmi lesquelles l’emblématique Patrouille Breitling, France Auto Racing (reprogrammation et préparation moteur), Young Times (réparation de voitures anciennes) et Airborne Concept (concepteur et fabricant de drones).

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus