• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire bitcoin : quand Mark Karpeles sera-t-il fixé sur son sort ?

Mark Karpeles au tribunal de Tokyo mardi 18 juillet 2017.
Mark Karpeles au tribunal de Tokyo mardi 18 juillet 2017.

Mark Karpelès, né à Chenôve dans la banlieue de Dijon, est au cœur d’un retentissant procès qui se tient au Japon. Il est accusé notamment de détournement de fonds sur MtGox, une bourse d'échange de bitcoins aujourd’hui en faillite. Les créanciers espèrent toujours être remboursés.

Par avec AFP

"Je jure devant Dieu que je suis innocent"


Le procès de Mark Karpeles s’est ouvert au tribunal de Tokyo mardi 18 juillet 2017. Ce jour-là, le Bourguignon, âgé de 32 ans, a plaidé non coupable.
"Je jure devant Dieu que je suis innocent", a déclaré celui qui fut le patron de MtGox, une plateforme d'échanges de bitcoins (une monnaie virtuelle) qui était installée à Tokyo.

Mark Karpeles est soupçonné de manipulation de données informatiques et de détournement de fonds commerciaux "dans le but de couvrir des frais personnels, avec manquement aux obligations découlant de sa charge". L'accusation évoque un montant total d’environ 340 millions de yens (2,6 millions d'euros au cours actuel).


MtGox, une plateforme d'échanges de bitcoins (une monnaie virtuelle), était installée à Tokyo.
MtGox, une plateforme d'échanges de bitcoins (une monnaie virtuelle), était installée à Tokyo.


"Je présente mes excuses"


"La faillite de MtGox a entraîné beaucoup de dommages et, en tant que PDG à l'époque, je présente mes excuses pour ne pas avoir su l'empêcher", a déclaré Mark Karpeles. "Ce procès ne vise pas à éclairer les raisons pour lesquelles MtGox a fait faillite", a-t-il déploré. 
"Les bitcoins disparus doivent être retrouvés. Et les recherches doivent continuer", a ajouté le prévenu, qui promet de faire son possible dans ce but sans "pouvoir divulguer plus d'informations à ce stade".

Le jour de l’ouverture du procès, de nombreux investisseurs lésés patientaient devant le tribunal. Ils attendaient ce procès avec impatience et espèrent récupérer un pourcentage de leur mise initiale. La dernière audience, qui s’est déroulée jeudi, n'a duré que 5 minutes. Le procès devrait reprendre au mois d’octobre prochain.

Affaire bitcoin : quand Mark Karpeles sera-t-il fixé sur son sort ?
Mark Karpelès, né à Chenôve dans la banlieue de Dijon, est au cœur d’un retentissant procès qui s’est ouvert au Japon. Il est accusé notamment de détournement de fonds sur MtGox, une bourse d'échange de bitcoins aujourd’hui en faillite. Les créanciers espèrent toujours être remboursés. - Caroline Jouret et Patrick Jouanin

Commentaire : Caroline Jouret / Montage : Patrick Jouanin

Le point sur les démêlés de Mark Karpeles avec la justice

Mark Karpeles a été mis en examen en 2015, puis emprisonné après 6 semaines de garde-à-vue. Il a été libéré il y a un an, moyennant une caution.

Cet informaticien chevronné avait déjà écopé d'une condamnation en France en 2010 pour intrusion dans un système informatique.
Depuis qu'il est sorti de détention, il a retrouvé une vie à peu près normale "grâce au soutien de ses avocats" et il prépare sa défense.

Le geek bourguignon continue de s'intéresser de près au bitcoin "dont la valeur a beaucoup augmenté" tout en mettant en garde sur les risques que peuvent représenter les monnaies virtuelles. "Il faut faire attention", insiste-t-il.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus