Affaire Grégory : le Journal du Dimanche dévoile sept éléments nouveaux apportant des certitudes

Le Journal du Dimanche du 10 septembre a eu accès au rapport de 48 pages des enquêteurs de la gendarmerie / © capture écran site JDD.fr
Le Journal du Dimanche du 10 septembre a eu accès au rapport de 48 pages des enquêteurs de la gendarmerie / © capture écran site JDD.fr

Dans les colonnes de notre confrère le Journal du Dimanche, on apprend dimanche 10 septembre 2017 davantage sur l'affaire Grégory et son récent rebondissement depuis le printemps. Le JDD a eu accès au rapport de 48 pages des enquêteurs de la Gendarmerie. 

Par François Latour

Les enquêteurs ont maintenant des certitudes
Le Journal du Dimanche fait la synthèse sur une enquête à multiples rebondissements, dont le dernier date du printemps dernier, près de 33 ans après les faits.
Les experts du département "Sciences de l'analyse criminelle" de la gendarmerie affirment catégoriquement que : "Nous pouvons affirmer que Bernard Laroche est l'auteur de l'enlèvement de Grégory", dans un rapport de 48 pages, daté du 10 mai 2017.

Deux équipes pour commettre le crime
Les enquêteurs estiment avoir démontré que l'enlèvement de l'enfant, le 16 octobre 2984, a été effectué par Bernard Laroche, accompagné de sa nièce Murielle Bolle.
Selon les enquêteurs, l'assassinat qui suivit a été l'oeuvre d'une deuxième équipe. Cette conclusion-choc a été formulée avant le témoignage controversé du cousin de Murielle Bolle qui a défrayé la chronique pendant tout l'été.

Enquête rouverte de 2008
Le Journal du Dimanche a pu consulter l'intégralité de l'enquête rouverte par la juge d'instruction Claire Barbier, dont sept "procès-verbaux d'analyse criminelle" constituent la pièce maîtresse, ainsi que les dernières analyses graphologiques. 

Les révélations du Journal du Dimanche, récit de Théo Souman
Révélations JDD 10 septembre 2017
L'affaire Grégory a été relancée de manière spectaculaire en juin dernier, avec l'arrestation de Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grande-tante de la victime. Ils ont été mis en examen pour séquestration suivie de mort. Peu après, c'est Murielle Bolle qui a été mise en examen à son tour, pour avoir participé à l'enlèvement de l'enfant. Ce dimanche, le JDD publie un dossier de 8 pages sur les éléments qui ont permis aux gendarmes, et à la justice, de relancer l'enquête. - France 3 Bourgogne - Théo Souman



A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus