Agression de deux médiateurs à Dijon : le procès est reporté

Deux agents de l’association Grand Dijon Médiation avaient été violemment agressés le 7 juin 2017. Deux personnes ont été interpellées. L’une d’elles devait être jugée en comparution immédiate vendredi 21 juillet. L’audience a été reportée.

Par B.L. avec François Latour

Deux hommes ont été arrêtés mercredi 19 juillet. Il s’agit de deux frères, dont l’un est mineur. Le plus jeune frère sera jugé par le tribunal des enfants au mois de septembre.

C’est le frère aîné qui devait comparaître devant le tribunal correctionnel de Dijon ce vendredi. 
Mais, l’audience a été repoussée car le prévenu a demandé au juge un délai supplémentaire pour préparer sa défense. L’affaire a été reportée au mardi 29 août. D’ici là, la justice a demandé son maintien en détention provisoire.

Cet homme de 18 ans habite le quartier de la Fontaine d’Ouche et son casier judiciaire présente 11 mentions. Il comparaissait ce vendredi pour "violences aggravées par trois circonstances suivies d’incapacités n’excédant pas 8 jours en récidive", car il est encore sous le coup d’une condamnation antérieure.

L’association Dijon Métropole Médiation s’est portée partie civile dans cette affaire.
De son côté François Rebsamen, président de Dijon Métropole, a demandé que "la justice passe et de manière exemplaire, car c’est intolérable. Il y avait un troisième individu, il faudra le trouver aussi", a déclaré l'élu dijonnais.





A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus