Cet article date de plus de 5 ans

Attentats de Paris : des perquisitions ont eu lieu en Côte-d'Or et en Saône-et-Loire

Eric Delzant, préfet de la région Bourgogne et de la Côte-d'Or, avait annoncé mercredi 18 novembre 2015 que les perquisitions allaient continuer. Dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 novembre, 10 nouvelles opérations ont eu lieu en Saône-et-Loire.
10 nouvelles perquisitions administratives ont été effectuées dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 novembre en Saône-et-Loire. Des armes et des produits stupéfiants ont été saisis.
Cela porte à 15 le nombre total de perquisitions effectuées dans ce département. En effet, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 novembre 2015, cinq perquisitions avaient déjà été menées en Saône-et-Loire dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats de Paris.


Des perquisitions ont aussi eu lieu dans l'agglomération dijonnaise

Le préfet a donné cette information mercredi 18 novembre 2015 alors qu’il accompagnait une patrouille Vigipirate dans le cadre de la sécurisation de la gare de Dijon.
Ces perquisitions menées dans le Grand Dijon n'ont "pas donné de suites majeures". De nouvelles perquisitions auront lieu dans les prochains jours. 

Dans la nuit de lundi à mardi, 128 perquisitions ont été effectuées dans 19 départements français dans le cadre de l'état d'urgence mis en place suite aux attentats de Paris. Cinq d'entres elles se sont déroulées en Saône-et-Loire.

De son côté, la procureure de Dijon a diligenté des contrôles routiers sur tout le département de la Côte-d'Or.
Tous les jours, les forces de l'ordre seront autorisées à ouvrir les coffres des véhicules, à vérifier les identités, etc.

durée de la vidéo: 01 min 31
Suite aux attentats à Paris, renforcement des mesures de sécurité en Bourgogne ©France 3 Bourgogne


Reportage : Christophe Tarisse / Romain Liboz Montage : Chantal Gavignet / Intervenants :
 - Eric Delzant : Préfet de région
 - Marie-Christine Tarare : Procureur de Dijon
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme