Avoir 20 ans en 2020 : Vicky Graillot, haltérophile de haut niveau avec les Jeux olympiques comme objectif

France 3 Bourgogne vous propose des portraits de jeunes qui ont 20 ans en 2020. Rencontre aujourd'hui avec Vicky, sportive de haut niveau en haltérophilie.
En Côte-d'Or, rencontre avec Vicky, sportive de haut niveau.
En Côte-d'Or, rencontre avec Vicky, sportive de haut niveau. © France 3 Bourgogne
Vicky Graillot a 20 ans. Elle est sportive de haut niveau en haltérophilie et étudiante à l'université de Bourgogne en STAPS Management du sport. "Mon papa était sportif de haut niveau en haltérophilie. Après, je n'avais pas du tout prévu de rentrer dans ce cercle là vu que j'étais au handball, raconte la jeune femme. C'est venu avec la préparation physique. J'ai commencé à faire de la musculation, et puis ça m'a plu. J'ai commencé à faire des records par rapport à mon âge qui étaient un peu au-dessus du niveau des autres. Du coup, forcément en tant que compétitrice ça m'a accroché direct."

Vicky s'entraîne dix fois par semaine en salle. "C'est un peu ma deuxième maison, je passe presque plus de temps ici que chez moi", confie-t-elle. La France accueillera les Jeux olympiques d'été en 2024, une date que la jeune femme a bien sûr repéré depuis longtemps. "Les Jeux olympiques c'est l'objectif de tout le monde dans cette salle. On n'a pas tout le même âge donc pas forcément tous les mêmes échéances. Moi c'est les Jeux olympiques de Paris 2024. Mais par exemple, mon frère qui a 17 ans va plus être sur les Jeux de 2028", ajoute-t-elle.
 
© France 3 Bourgogne

"Je suis sportive de haut niveau au Creps de Dijon et je suis étudiante en STAPS à la fac de sport. Je me suis spécialisée dans le management du sport depuis ma troisième année. Je suis dans l'événementiel. J'organise un petit peu les événements sportifs. En ce moment, on est sur l'organisation du championnat de France de lutte FFSU. C'est un gros événement et ça demande pas mal de préparation."

Et dans vingt-ans, où se voit-elle ? "Dans vingt ans, j'aurai 40 ans. Je me vois avec une situation stable au niveau professionnel. Toujours une passion pour le sport parce ça me suivre jusqu'au bout. Je me vois avec une famille et des enfants à qui je pourrai transmettre ma passion. Et pourquoi pas les accompagner dans leur parcours sportif."
 
Avoir 20 ans en 2020 : Vicky Graillot
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport jeunesse société famille