• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Barrage RC Lens-Dijon : les Dijonnais font match nul à l'aller et gardent leurs chances de rester en Ligue 1

Le match de barrage aller RC Lens - Dijon s'est terminé sur le score de 1 à 1 jeudi 30 mai 2019. / © Ludovic Maillard / MAXPPP
Le match de barrage aller RC Lens - Dijon s'est terminé sur le score de 1 à 1 jeudi 30 mai 2019. / © Ludovic Maillard / MAXPPP

Les joueurs du Dijon FCO jouent leur maintien en Ligue 1. Ils étaient en déplacement ce jeudi 30 mai 2019 sur la pelouse de Lens, un club qui rêve de quitter la Ligue 2 pour rejoindre l’élite. 

Par B.L.


Plus de 37 000 spectateurs étaient présents au stade Bollaert ce jeudi soir pour assister au match aller de barrage.

 


Les Dijonnais (18es au classement de Ligue 1) ont eu fort à faire face aux Sang et Or (5es du championnat de Ligue 2). Ce sont les Lensois qui ont ouvert le score en deuxième mi-temps.


Les supporters bourguignons ont repris espoir quand Kwon Chang-Hoon est entré sur le terrain à la  77e minute.

 


Quatre minutes plus tard, Kwon marquait le but de l’égalisation grâce à une passe décisive de Wesley Saïd.
 


Il reste encore un match aux Dijonnais pour espérer rester en Ligue 1. Une rencontre qu’il faudra gagner à tout prix dimanche 2 juin à 21h sur la pelouse du stade Gaston Gérard.


 

"J’ai les boules. Je suis en colère" dit Antoine Kombouaré

"On a été dominé en première période, mais je trouve que c'est nous qui avons eu les meilleures situations, en contres... Cette équipe de Lens a poussé au début et c'est rageant de prendre trois cartons jaunes dans le premier quart d'heure. Ça nous a handicapés, on défend forcément moins bien derrière. Mais j'ai aimé la réaction en seconde période : on a enfin mis le pied sur le ballon, on a su gérer le tempo. Dès qu'on a commencé à jouer, on a trouvé l'ouverture. On égalise tout à fait logiquement", déclare Antoine Kombouaré, l’entraîneur de Dijon.

"Mais j'ai les boules. Je suis en colère : j'aurais voulu voir un penalty sifflé. Pour moi, il y a clairement penalty (en seconde période, NDLR). Au moins que l'arbitre aille voir les images... Mais c'est un bon point de pris, on est contents d'avoir marqué ce but. Il faudra finir le boulot dimanche."

 
 

Lens "reste dans la course", estime Philippe Montanier

"C'est sûr que, quand on mène 1-0, se faire rejoindre comme ça, c'est décevant", reconnaît Philippe Montanier, l’entraîneur de Lens, après le nul 1-1 contre Dijon en barrage L1/L2. "Mais ce n'est pas non plus un mauvais résultat. On garde nos chances intactes.

Sur le but, on est un peu trop ouverts, on est victime de notre allant. On est en ballottage défavorable, mais c'est une position à laquelle on est habitués. Il n'y a pas de problème. Les deux prolongations de la semaine dernière, comme les deux déplacements, ont pesé forcément un peu mais j'ai trouvé mon équipe avec beaucoup de générosité. On fait une bonne première période, on redémarre bien ensuite et on prend logiquement l'avantage. On a un peu de mal à gérer, on était même près du 2-0.

Mais Dijon reste une bonne équipe. Nos chances sont intactes, surtout après deux performances à l'extérieur ces derniers temps. Jamais deux sans trois, comme on dit. On reste dans la course."


 

 

Florent Balmont : "C'est un bon résultat, mais rien n'est fait" entre Dijon et Lens

"Ce but à l'extérieur était très important pour nous en vue du match retour", analyse Florent Balmont, milieu de Dijon. "Mais rien n'est fait. Il faudra faire un gros match pour rester en Ligue 1. On devra être solides et aller les chercher encore plus, comme on l'a fait par moments ce soir (jeudi). On a mieux terminé, on a senti qu'ils baissaient physiquement...

Comme je l'ai dit, ce but à l'extérieur est capital, même s'il y a tellement de rebondissements dans le foot... Il faudra confirmer chez nous, avec cette fois, le public que sera derrière nous."

 
 

Guillaume Gillet : "La déception, on ne peut pas la nier"


"La déception, on ne peut pas la nier. Mener 1-0 et être remonté, comme ça, sur ce match, on est forcément déçus", dit le milieu de terrain de Lens, après le nul 1-1 contre Dijon en barrage aller L1/L2.

"Mais on n'est pas condamnés. On a vu tellement de choses folles récemment dans le football... On est capables de réussir quelque chose là-bas. Je nous sens capable d'aller gagner à Dijon. On n'aura pas tout notre public à l'extérieur, mais on voyage bien. On l'a prouvé. On sait ce qu'il y a au bout de ces 90 ou 120 minutes. Ce pourrait être l'apothéose."
      

 


 


      

 


 





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le laboratoire Boiron à Belfort

Les + Lus