Basket : la JDA Dijon se sépare de Sek Henry, positif à un contrôle antidopage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claire Lebret
Sek Henry, ex-arrière de la JDA lors d'un match à Malaga le 1er novembre dernier.
Sek Henry, ex-arrière de la JDA lors d'un match à Malaga le 1er novembre dernier. © Carlos Díaz - MaxPPP

La JDA Dijon basket vient d’annoncer, ce mardi après-midi, qu’elle se séparait de son arrière Sek Henry, testé positif à un contrôle antidopage en août dernier.

L’information avait été révélée lundi. Un joueur de la JDA aurait été testé positif à un contrôle antidopage. La décision du club de basket dijonnais n’a pas tardé. Ce mardi après-midi, l’américano-Jamaïcain a donc été remercié. 

 

 

La JDA se sépare de Sek Henry” a annoncé le JDA Dijon dans un communiqué de presse relayé sur son site internet. “ Un contrôle effectué en août 2021 par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), et dont les résultats ont été communiqués dernièrement, a révélé la prise d’une substance interdite et répertoriée comme dopante avant l’arrivée du joueur en France. L’AFLD, comme c’est le cas habituellement, a initié une procédure dont les conclusions définitives seront rendues ultérieurement”, précise la JDA.

“Ce type de comportement porte atteinte à l’image de l’institution”

Le club dijonnais a tenu à préciser sa position. “La JDA déplore, s’il est avéré, ce type de comportement qui porte atteinte à l’image de l’institution. Le club souhaite aussi rappeler qu’il est pleinement engagé dans la lutte contre toute forme de dopage, quelle que soit la discipline ou le niveau de pratique.”

Un remplaçant déjà annoncé

Pour combler le poste d’arrière laissé vacant, la JDA pourrait recruter l’américano-trinidadien, Khadeen Carrington. Il devrait rejoindre l’équipe dans les prochains jours.

La JDA joue ce soir à domicile contre l'équipe de Malaga dans le cadre de la Ligue des champions.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.