Consommation : la nouvelle tendance des épiceries en vrac

Publié le Mis à jour le

C'est un nouveau mode de consommation pour faire ses courses : acheter des produits "en vrac", sans emballage, et si possible, des produits locaux et bio ! La lutte contre les déchets et le suremballage motivent les clients de ces nouveaux commerces. 

On vient avec son bocal !
A l'intérieur de ces épiceries, de grands containers, des distributeurs à tirette pour remplir son bocal ou petite boîte qu'on apporte.
Tout est donc conditionné en vrac, et surtout, on ne prend que la quantité désirée.
L'épicerie propose aussi des contenants pour les clients qui ne sont pas venus avec leurs habituelles boîtes.

Moins de déchets
Parmi les clients qui fréquentent les épiceries en vrac, certains étaient déjà sensibles à la réduction des déchets mais ça n'est pas forcément la majorité.
Selon les premières études sur ces nouvelles épiceries, les gens y viennent parce qu'elles cumulent les avantages : ce sont des commerces de proximité où l'on peut acheter en vrac aussi bien de l'alimentation, venant parfois de producteurs locaux, que des produits d'entretien.
Tout cela pas forcément plus cher qu'ailleurs, et sans pollution musicale ni lumière glauque.

Du vrac, mais aussi du bon !
Certaines épiceries en vrac proposent aussi des produits "bio", et des produits provenant de producteurs locaux et régionaux, dans une démarche de soutien aux circuits courts.

 
Le reportage de Michel Gillot et Tiphaine Pfeiffer à Dijon
Intervenante :
  • Céline Descoins, Epicerie en vrac Day by Day à Dijon
Bio : la nouvelle tendance des épiceries "en vrac"
 
La "Bonne Mesure" à Talant (Côte-d'Or), par Rodolphe Augier