• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne-Franche-Comté : l'épidémie de grippe est terminée

La grippe peut tuer les malades les plus fragiles. / © Vincent Voegtlin - maxPPP
La grippe peut tuer les malades les plus fragiles. / © Vincent Voegtlin - maxPPP

L'épidémie de grippe est terminée dans trois régions de France : c’est le cas notamment en Bourgogne-Franche-Comté, indique l’organisme Santé publique France mercredi 20 mars 2019.
 

Par B.L.

Un peu partout en France, le taux de consultations pour syndrome grippal est en diminution en ce début de printemps.

Quelles sont les trois régions où l’épidémie de grippe est finie ?

Mais, dans trois régions, l’épidémie de grippe a déjà pris fin la semaine dernière (du 11 au 17 mars 2019) : il s’agit de la Bourgogne-Franche-Comté, l’Ile-de-France et la Corse. 
En Bourgogne-Franche-Comté, le pic de l’épidémie de grippe avait été atteint en semaine 06 (du 4 au 10 février).

Depuis le 1er novembre 2018, 1 757 cas graves de grippe ont été signalés dans l’Hexagone. Encore 15 cas graves ont été signalés la semaine dernière.
L'âge moyen de ces cas est de 60 ans. Plus de la moitié des cas graves (52%) sont âgés de 65 ans et plus.
 
Une patiente atteinte de grippe se fait vacciner, fin janvier 2019 (photo d'illustration). / © JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES / AFP
Une patiente atteinte de grippe se fait vacciner, fin janvier 2019 (photo d'illustration). / © JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES / AFP

 

Cet hiver la grippe a provoqué 7 200 décès

Santé publique France a mis au point un modèle permettant d’estimer le nombre de décès attribuables à la grippe.

Depuis le début de la surveillance de la grippe (semaine 40, du 1er au 7 octobre 2018) et jusqu’en semaine 09 (du 25 février au 3 mars 2019), on estime qu’environ 7 200 décès tous âges confondus sont attribuables à la grippe, dont 85% chez les personnes âgées de 75 ans et plus.

Cet hiver, il a parfois été difficile de se procurer le vaccin contre la grippe. C'était le cas notamment en Bourgogne, où la plupart des pharmacies étaient en rupture de stock. Preuve que la campagne de prévention 2018-2019 a été un véritable succès. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus