• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : cinq voitures incendiées dans la nuit dans le centre-ville

Ce matin du 11 juin, les voitures brûlées ont été enlevées. Seules traces visibles de l'incendie, le revêtement de sol a carbonisé et les parties plastiques du camion avoisinant l'incendie ont fondu. / © Falila Iberrakene / France 3 Bourgogne-France-Comté
Ce matin du 11 juin, les voitures brûlées ont été enlevées. Seules traces visibles de l'incendie, le revêtement de sol a carbonisé et les parties plastiques du camion avoisinant l'incendie ont fondu. / © Falila Iberrakene / France 3 Bourgogne-France-Comté

Quatre voitures ont été incendiées et une détruite par la propagation des flammes, dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 juin, dans le centre-ville de Dijon, avenue Raymond-Poincaré. Une poubelle a également été enflammée rue du 23-Janvier.

Par V.P.

Vers 3h30 du matin ce 11 juin, les pompiers de Dijon sont intervenus pour éteindre un départ de feu situé au 15 avenue Raymond-Poincaré, devant un petit centre commercial. Là, quatre véhicules avait pris feu, et un cinquième avait été sévèrement touché par la propagation des flammes. Appuyés par leur fourgon incendie, les six pompiers du centre nord ont pu rapidement venir à bout de l'incendie.

"J'ai entendu des explosions peu avant 4 heures du matin, comme des pétards. En regardant par la fenêtre, j'ai aperçu deux voitures qui brûlaient, raconte Sylvain, un riverain. J'ai appelé les pompiers, mais le temps qu'ils arrivent deux autres ont pris feu à leur tour. Il y avait ma voiture dans le tas, c'est la troisième qui a brûlé. Je suis un peu dégoûté. Heureusement que je vais au boulot à pied, pour le reste je suis coincé."

 


Plus de voiture pour aller en cours

Étudiant à l'université de Bourgogne et résidant dans le quartier, Nathan s'est rendu ce matin au parking pour aller en cours. Mais pas de voiture. "J'ai demandé à des gens s'ils avaient vus où elle était passée, et ils m'ont dit qu'elle avait brûlé vers 3 heures du matin, relate le jeune homme. Je suis jeune conducteur et voilà, je viens d'apprendre que ma première bagnole vient de cramer."

Plus d'une heure auparavant, vers 1h30, les mêmes pompiers avaient été appelés pour éteindre un feu de poubelle, qui s'était déclaré au 7 rue du 23 janvier, près de la place Saint-Bernard.

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus