Coronavirus Covid-19 : la Croix-Rouge, son incontournable soutien logistique et de proximité pendant le confinement

© Alf van Beem - Licence CC by Wikimedia
© Alf van Beem - Licence CC by Wikimedia

Depuis le début de la crise sanitaire, la Croix Rouge a été sollicitée. Au quotidien, déjà présente aux côtés des plus démunis et isolés, l'institution met en place un système de distribution et d'assistance aux personnes isolées.

Par F.L.

En cette période de confinement, l'entraide joue un rôle important, mais parfois des personnes sont totalement isolées, en ville comme à la campagne.
A leur intention, la Croix-Rouge a mis en place un service d'aide, d'écoute et de livraison solidaire : "Croix-Rouge Chez Vous"

Christophe Talmet, directeur-adjoint des opérations en Côte-d'Or, et vice-président de Côte-d'Or a expliqué les missions de la Croix-Rouge durant cette crise sanitaire à France 3 Bourgogne.

La Croix-Rouge "chez vous"

Le dispositif mis en place par la Croix-Rouge consiste en un numéro d'appel sur une plateforme nationale : le 09 70 28 30 00 ouvert 7j/7 de 8h à 20h.
C'est un numéro qui permet aux personnes isolées précaires (mères isolées, personnes âgées, handicapés...) de se signaler pour obtenir une aide aux repas (portage), livraison de pharmacie, aide psychologique. 
Les publics concernés sont : les personnes âgées, fragilisées par l'âge et/ou la maladie, les personnes handicapées, certains agriculteurs vivant en milieu isolé.

Pendant la crise sanitaire, la Croix-Rouge est en soutien

L'association nationale que représente la Croix-Rouge est aussi un auxiliaire de pouvoir public, en soutien de secours.
Ainsi, Christophe Talmet nous apprend que "la Croix-Rouge a installé des centres de tri en amont des hôpitaux, pour le pôle Santé, et s'occupe d'une partie transport et logistique. Par exemple le convoi TGV de malades du Coronavirus vers Angers a été assisté par des équipes de bénévoles de la Croix-Rouge. De même, une partie transport est assurée par les ambulances de la Croix-Rouge. En Ile-de-France, 3 ambulances sont en renfort du SAMU de Paris pour récupérer les personnes suspectées d'infection Covid-19".
Christophe Talmet, ancien cadre et formateur de la cellule de gestion de Crise à la Croix-Rouge, est directeur adjoint des opérations en Côte-d'Or / © LOIC VENANCE / AFP - 2015
Christophe Talmet, ancien cadre et formateur de la cellule de gestion de Crise à la Croix-Rouge, est directeur adjoint des opérations en Côte-d'Or / © LOIC VENANCE / AFP - 2015


Les activités du quotidien sont maintenues

Pendant la crise sanitaire, Christophe Talmet assure que "les activités du quotidien se font toujours mais en fonctionnement restreint. Nos centres restent ouverts, mais avec les restrictions d'accueil en vigueur (distanciation des personnes etc...). L'accueil des migrants sur le centre de Côte-d'Or se fait toujours. La seule activité qui est stoppée pour le moment est la formation au grand public, dans nos centres de formation."

Générosité et engouement

Depuis le début de la crise sanitaire, Christophe Talmet a vu des propositions d'aide spontanées. Ainsi, pour le dispositif "Croix Rouge chez vous", des bénévoles d'un jour sont venus.
En fait, ces bénévoles sont pris en charge par la Croix Rouge. "Etre bénévole, ça ne veut pas dire amateur, donc ces personnes passent une formation d'une journée, pour être sensibilisés aux missions de la Croix Rouge, et spécifiquement à la mission qui les attend".
Ainsi, déjà 24 personnes se sont proposées à la Croix-Rouge de Côte-d'Or (en date du 29 mars)
Sinon la meilleure forme d'aide pour la Croix-Rouge demeure encore le don : https://soutenir.croix-rouge.fr/
car selon Christophe Talmet, "le financement des actions ne peut se faire que par ce biais, sachant que les dons sont obligatoirement utilisés pour les missions."


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus