Côte-d'Or : 1135 km de routes vont repasser à 90 km/h

D'ici la fin de la première semaine du mois de Mars 2020, plus de 1000 km des routes vont repasser à 90 km/h en Côte-d'Or, soit 20 % du réseau départemental. Au total 1100 panneaux vont être posés. Coût : 600.000€.
Installation d'un panneau 90 km/h, illustration
Installation d'un panneau 90 km/h, illustration © France 3 Bourgogne
Le passage de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h en 2018 a été diversement apprécié. La mesure avait pour objectif de faire baisser le nombre d'accidents sur des portions de routes jugées dangereuses.

Depuis le 1er Janvier 2020, les conseils départementaux ont, dans certaines conditions, la possibilité de relever la vitesse autorisée à 90 km/h. En Côte-d'Or, François Sauvadet, président (UDI) du conseil départemental, attendait que le préfet et la commission de la sécurité routière aient rendu leur avis pour opérer le changement
 
© France 3 Bourgogne

Mercredi 5 Mars 2020, à Mirebeau-sur-Bèze, il a tenu à être présent lors de l'installation de la nouvelle signalisation afin d'exprimer sa satisfaction.

"Pour qu'une vitesse soit acceptée par les automobilistes, il faut qu'elle soit comprise. Cette mesure d'abaissement généralisée prise par le gouvernement sans concertation avec les présidents de départements qui sont responsables des routes départementales, étaient complètement incompréhensible.

Le Conseil Départemental qui gère les 5 802 km du réseau routier de Côte-d'Or prend une part active à la sécurité routière. En 20 ans, le taux de mortalité a baissé de 65 % en 20 ans, le nombre de décès est passé de 65 en 1997, à 23 en 2017, à 16 en 2018, et à 22 en 2019.
 
© France 3 Bourgogne

Parmi les usagers de la route, si les avis sont partagés, les "motards en colère" apprécient particulièrement ce retour à 90 km/h : " Ce n'est pas en raison d'une soif de vitesse excessive, loin de là, mais uniquement parce que ça nous paraissait une mesure unilatérale décidée par Paris, qui nous correspondait absolument pas aux réalités de nos régions", explique l'un d'entre eux.

Le relèvement de la limitation de vitesse à 90 km/h ne passe pas pour Yves Lemaire, président de la Prévention Routière de Côte-d'Or  : " C'est un message de relâchement " estime-t-il, en ajoutant que " ce qui risque de se produire, c'est que les gens vont appuyer sur l'accélérateur et inévitablement on va connaître une augmentation du nombre d'accidents ".  

François Sauvadet a annoncé la création d'un Observatoire de la Sécurité routière qui devrait permettre d'adapter au mieux les limitations de vitesse en fonction de la dangerosité. 

Reportage : S. Bouillot C. Gaillard
Montage : C. Gavignet
François Sauvadet : Président du conseil départemental de Côte-d'Or (Archives 26 juin 2018)
Yves Lemaire : Président de la Prévention Routière de Côte-d'Or

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports