Côte-d'Or : des collégiens invités au Zénith de Dijon sont-ils instrumentalisés par le Département ?

Photo d'illustration (Photo prise au concert de Placebo le 22 avril 2017 à Dijon) / © Alise world
Photo d'illustration (Photo prise au concert de Placebo le 22 avril 2017 à Dijon) / © Alise world

Le Département de la Côte-d'Or organise au Zénith de Dijon une grande manifestation destinée aux collégiens dans l’après-midi du vendredi 27 septembre 2019. L’opposition monte au créneau et dénonce une instrumentalisation des élèves.
 

Par B.L.

"L’événement jeunesse de la rentrée"


"L’événement jeunesse de la rentrée" aura lieu au Zénith, vendredi 27 septembre 2019 à partir de 14h30.
"A cette occasion seront dévoilés les résultats de la grande enquête "Comment les collégiens imaginent la Côte-d'Or de demain". Un showcase de Ridsa [rappeur originaire du Loiret] ponctuera la manifestation".

Cette invitation lancée par François Sauvadet, président UDI du conseil départemental de Côte-d'Or aux collégiens, a fait bondir l’opposition.

Les membres du groupe des Forces de Progrès au Département ont envoyé une lettre ouverte à François Sauvadet pour lui demander des précisions sur cet "événement jeunesse".
Ils se demandent notamment si l'organisation de cette manifestation sur le temps scolaire est "concertée" avec l’Éducation nationale. "Quel est l'intérêt pédagogique pour les élèves ? Pensez-vous qu'il est préférable pour les collégiens du département d'aller vous écouter plutôt que d'assister à leurs cours ? ", questionnent les conseillers départementaux.

Le groupe des Forces de Progrès dit aussi avoir été alerté par des parents d'élèves "surpris que leurs enfants aient été invités individuellement via l'Espace Numérique de Travail (ENT) « Éclat ».
Selon nos informations, cette plate-forme numérique est réservée à la relation entre le ministère de l’Éducation nationale, l'Académie de Dijon et les parents d'élèves.
A ce sujet, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) avait rappelé à l'ordre votre ami politique Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pour une utilisation similaire et abusive du fichier des élèves de sa région".

Les membres de l’opposition souhaitent aussi obtenir le "budget détaillé de la manifestation (coût de la location du Zénith, coût du personnel départemental mobilisé, coût de l'ensemble des installations techniques, coût de la communication, coût du transport des élèves et de la location d'environ 70 bus, montant des cachets des artistes, implication matérielle et financière des partenaires privés)".

 
En 2018, le conseil départemental de Côte-d’Or a lancé auprès des collégiens une enquête baptisée "La Côte-d’Or en 2050". / © Côte-d’Or Magazine
En 2018, le conseil départemental de Côte-d’Or a lancé auprès des collégiens une enquête baptisée "La Côte-d’Or en 2050". / © Côte-d’Or Magazine
 

Quel est le programme de l’opération "Les jeunes au Zénith" ?

-François Sauvadet, Catherine Louis et cinq conseillers départementaux juniors animeront une conférence de presse à 14h30, au Zénith.

-Restitution de l'enquête à 15h30.

-Spectacle à 17h00.

-La fin de la manifestation est prévue pour 18h.


Pour mémoire, le conseil départemental de Côte-d’Or a lancé il y a quelques mois une enquête baptisée La Côte-d’Or en 2050.
"Les 21 questions ont été élaborées par les conseillers départementaux juniors (CDJ), représentants de leur collège au sein de la collectivité, et votées lors de la session du 19 septembre", indique le numéro d'octobre 2018 de Côte-d’Or Magazine, la revue du Département.

 

 
Côte-d'Or : des collégiens invités au Zénith de Dijon sont-ils instrumentalisés par le Département ?
Le Département de la Côte-d'Or organise au Zénith de Dijon une grande manifestation destinée aux collégiens dans l’après-midi du vendredi 27 septembre 2019. L’opposition monte au créneau et dénonce une instrumentalisation des élèves.

La lettre ouverte du groupe des Forces de Progrès au président du conseil départemental de Côte-d'Or

Monsieur le Président,
Nous apprenons avec stupeur que vous organisez une manifestation à destination de tous les collégiens et collégiennes de Côte-d'Or au Zénith de Dijon le vendredi 27 septembre de 13h30 à 18h00, sous l'appellation « les jeunes au Zénith, imaginons ensemble la Côte-d'Or de demain ». Cette manifestation se tient pour la première fois et soulève de nombreuses interrogations, aussi nous souhaitons obtenir des informations quant à son organisation.

Premièrement, l'organisation de cette manifestation sur le temps scolaire est-elle concertée avec l’Éducation nationale ? Quel est l'intérêt pédagogique pour les élèves ? Pensez-vous qu'il est préférable pour les collégiens du département d'aller vous écouter plutôt que d'assister à leurs cours ?

Deuxièmement, nous avons été alertés par des parents d'élèves, surpris que leurs enfants aient été invités individuellement via l'Espace Numérique de Travail (ENT) « Éclat ». Selon nos informations, cette plate-forme numérique est réservée à la relation entre le Ministère de l’Éducation nationale, l'Académie de Dijon et les parents d'élèves. A ce sujet, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) avait rappelé à l'ordre votre ami politique
Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pour une utilisation similaire et abusive du fichier des élèves de sa région. Vous êtes-vous assuré que le règlement d’utilisation de l'ENT-Eclat permet un usage politique ? Le respect de la liberté individuelle des élèves et de leurs familles est-il garanti ?

Troisièmement, les parents d'élèves ont-ils été informés de manière explicite du contenu de cette manifestation, notamment de votre prise de parole politique de 15h30 à 17h00 et cela à 18 mois des élections départementales et à quelques mois des élections municipales ?

Quatrièmement, vos services (ou votre cabinet ?) n'ont cessé de téléphoner aux principaux des collèges pour les exhorter à envoyer le maximum d'élèves vendredi prochain. Les transporteurs ont également téléphoné dans les collèges pour inciter à la participation. Nous trouvons cette intrusion dans le fonctionnement des établissements scolaires inadmissible et la pression mise sur les principaux tout à fait regrettable.

Cinquièmement, nous vous demandons de nous transmettre un budget détaillé de la manifestation (coût de la location du Zénith, coût du personnel départemental mobilisé, coût de l'ensemble des installations techniques, coût de la communication, coût du transport des élèves et de la location d'environ 70 bus, montant des cachets des artistes, implication matérielle et financière des partenaires privés).

En conclusion, nous nous élevons contre l'instrumentalisation des collégiens et collégiennes du département et l'utilisation des moyens publics de la collectivité à des fins politiciennes. Dans l'attente de vos réponses, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l'assurance de mes salutations distinguées.

Colette POPARD
Présidente du groupe des Forces de Progrès

A lire aussi

Sur le même sujet

Accident mortel dans l'usine Verralia de Chalon

Les + Lus