• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

DFCO : les footballeurs à l’échelon supérieur, le prix des abonnements aussi

La joie des footballeurs du Dijon FCO après avoir assuré leur montée en Ligue 1 le 18 avril 2016 / © maxppp/Philippe Bruchot
La joie des footballeurs du Dijon FCO après avoir assuré leur montée en Ligue 1 le 18 avril 2016 / © maxppp/Philippe Bruchot

Les footballeurs dijonnais joueront en Ligue 1 à la saison prochaine. La campagne d'abonnement et de réabonnements débute le 6 juin 2016 et se fera en 3 temps. Tour d'horizon des tarifs 2016-2017.

Par Marine Ziss

Alors que l’on connait le calendrier des matchs du DFCO pour sa prochaine saison en Ligue 1 depuis quelques jours, les supporters vont enfin pouvoir réserver leurs sièges dès le 6 juin 2016.

Le stade Gaston Gérard, d’une capacité de 10 500 places accueillera à nouveau les rencontres à domicile du DFCO. Parmis les 10 500 places disponibles, 4000 seront destinées aux abonnements. La saison dernière, il fallait compter entre 155 et 430 euros en fonction de la tribune. Cette année, les prix s'envolent : entre 160 et 750 euros. Cette flambée peut se justifier par le fait que le DFCO évoluera dans la meilleure division nationale la saison prochaine.

Plan du stade Gaston Gérard où joue l'équipe du DFCO. / © DFCO
Plan du stade Gaston Gérard où joue l'équipe du DFCO. / © DFCO

Avantage aux abonnés

Lors de la saison précédente (2015-2016), 2500 personnes étaient abonnées. Ces fidèles auront le privilège de renouveler leur engagement du 6 au 17 juin 2016. Il faudra compter entre 160 et 500 euros pour un réabonnement.

© DFCO
© DFCO

Les CE dans un deuxième temps

Les CE pourront également prendre des abonnements du 15 au 17 juin prochain. Les comités d’entreprises sont limités à 20 abonnements par structure. Logés à la même enseigne que les anciens abonnés, les CE disposeront des mêmes prix que pour un réabonnement. 

© DFCO
© DFCO

Et puis les autres…

Pour tous les autres il faudra attendre le 20 juin 2016. Il risque d’y avior des décus car seulement 1500 nouveaux abonnements seront délivrés. Accrochez –vous, selon la tribune il faudra compter entre 230 et 750 euros pour assister à tous les matchs à domicile de l’équipe Dijonnaise.

© DFCO
© DFCO

Petit lot de consolation pour tous ceux qui n’auraient pas réussi à se procurer un abonnement : sur les 10 500 sièges du stade Gaston-Gérard, une majeure partie sera réservée à la billetterie pour les places vendues à l’unité qui ouvrira courant juillet.

Pourquoi prendre un abonnement ?

Les abonnements garantissent une place à coup sûr pour tous les matchs à domicile du DFCO. En plus de cela, les abonnés peuvent profiter d’une réduction de 10% en boutique, un flocage offert pour l’achat d’un maillot saison 2016/2017, des tarifs préférentiels sur les matchs de Coupe... A chacun de voir s’il est plus avantageux de prendre un abonnement ou d’acheter les places à l’unité. Tout dépend de son assiduité au stade. Le prix d’une place à l’unité n’a pas encore été communiqué, mais en règle générale, si l’on compte être présent à toutes les rencontres de l’équipe sur le sol dijonnais, il est plus avantageux de prendre un abonnement.

Les supporters du DFCO vendredi soir, 13 mai, au stade Gaston Gérard / © FTV
Les supporters du DFCO vendredi soir, 13 mai, au stade Gaston Gérard / © FTV

La saison précédente, lorsque le DFCO était en Ligue 2, il fallait compter entre 8 et 30 euros pour un mtach "ordinaire". Tout comme les abonnements, il est fort probable que les tarifs au match augmentent également.

Les explications du club


Le DFCO a expliqué ces hausses de tarif. Principale raison, un stade en chantier. La capacité du stade a été abaissée à 10500 places du fait des travaux de renovation. Deuxiemement en Ligue 2, le club pratiquait l'un des tarifs les plus bas du championnat, avec la montée, le club s'est réajusté. Et les prix en moyenne sont moins chers qu'une sortie au ciné et un fast-food. Et si le club veut être compétitif et attirer des recrues, il comptait (aussi un peu) sur le soutien symbolique de ses supporters.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus