Dijon : améliorer la sécurité des patients grâce à “la chambre des erreurs”

Clinique de Fontaine-lès-Dijon / © France 3 Bourgogne
Clinique de Fontaine-lès-Dijon / © France 3 Bourgogne

Dans le cadre de la 5ème édition de la semaine de la sécurité des patients, organisée du 23 au 25 novembre 2015, les cliniques de Chenôve, Fontaine et Sainte-Marthe ont décidé d’innover en proposant un outil ludique : "la chambre des erreurs".

Par P.R

L'expérience de simulation en santé doit permettre d’améliorer la sécurité des soins et des patients. Mais également de renforcer la vigilance des professionnels de santé à prévenir plusieurs types de risques (hygiène, médicaments, identitovigilance), ainsi que d’enrichir la pratique de chacun.

La chambre des erreurs, ce nouvel outil de simulation, sera mise en place, les mardi 24 et mercredi 25 novembre 2015, dans les cliniques de Chenôve, Fontaine et Saint-Marthe dans l'agglomération dijonnaise.

Identifier les 30 erreurs

Il s’agit pour les praticiens, infirmiers, sages-femmes, aides-soignantes, auxiliaires de puériculture ou encore aux brancardiers, d’identifier les 30 erreurs dissimulées dans une chambre de patient reconstituée ainsi qu’une salle de soins : médicament périmé, erreur sur le nom du patient, non présence de masques pour un patient grippé…

Dès leur présence au sein de la chambre des erreurs, les participants, munis d’un questionnaire, notent les erreurs qu’ils ont repérées. Une analyse des réponses aura ensuite lieu et une récompense sera attribuée aux deux meilleurs scores de chaque établissement.





La Clinique de Chenôve :

  • établissement pluridisciplinaire doté de services de médecine et de chirurgie
  • un service d’urgences 24h/24
  • 21 000 patients par an dont 12 000 passages aux urgences

La Clinique de Fontaine :

  • 18 000 patients par an, en cardiologie et radiologie interventionnelles, chirurgie, et médecine générale
  • un service des urgences de la main, ouvert 24h/24

La Clinique Sainte Marthe :

  • 11 000 interventions par an au pôle de chirurgie multi spécialités 
  • pôle mère enfant et un service de maternité (2000 accouchements par an)
  • un service de néonatalogie et un service de pédiatrie
  • un pôle d’explorations fonctionnelles
  • un pôle dédié à la prise en charge de l’obésité

Sur le même sujet

Les + Lus