• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : l'art-thérapie ou soigner par la création artistique

© Manon Millet/France 3 Bourgogne
© Manon Millet/France 3 Bourgogne

En février 2019, Marianne Picoche a ouvert l’Entrée en matières, un espace d’expression créative ouvert à tous, situé rue Chaudronnerie à Dijon. Objectif : permettre à chacun de s’exprimer au travers de différents outils.
 

Par Manon Millet

C’est le jour J. Après un joyeux concert de visseuse et d'outils en tout genre, la plaque de Marianne Picoche orne désormais le mur de la rue Chaudronnerie. Le 25b, plus précisément.
Sur le rectangle en plexiglas on peut lire "Marianne Picoche, plasticienne/ art-thérapeute".
L'atelier d'art-thérapie est situé au 25b, rue Chaudronnerie à Dijon. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne
L'atelier d'art-thérapie est situé au 25b, rue Chaudronnerie à Dijon. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne



L’art-thérapie, c’est quoi ?

"C’est une pratique de soin qui repose sur l’utilisation du processus créatif. L’idée est de permettre aux personnes de se connecter avec leur créativité" , explique Marianne Picoche. 

Encore méconnue, cette pratique consiste en un accompagnement personnalisé centré sur la création plastique. Les art-thérapeutes interviennent auprès de personnes souffrant de difficultés psychologiques ou physiques. Ils soignent également des personnes en situation de fragilité temporaire (séparation, décès, dépendances, traumatismes...)

L'art-thérapie vise à aider particulièrement les personnes ayant du mal à s'exprimer et communiquer verbalement.

Marianne Picoche accueille les personnes, non pas dans un cabinet, mais dans son atelier. Celui-ci se trouve au fond d’une arrière-cour, en plein centre-ville. Tout juste refait à neuf, il émane du lieu une odeur de peinture fraîche. Premier indice de ce qui s’y trame.
L'atelier se trouve au fond d'une cour. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne
L'atelier se trouve au fond d'une cour. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne

 

C’est quoi un atelier d’art-thérapie ?

Marianne Picoche propose aux personnes de s’exprimer au travers de différents matériaux et outils. De manière non exhaustive, voici tout ce qu’il est possible de faire dans un atelier d’art-thérapie :
 
  • Dessiner à l’aide de stylos, feutres, crayons de couleur, crayons pastels
© Manon Millet/France 3 Bourgogne
© Manon Millet/France 3 Bourgogne
 
  • Peindre à l’aide de pinceaux, à la gouache ou encore à l’aquarelle
© Manon Millet/France 3 Bourgogne
© Manon Millet/France 3 Bourgogne
 
  • Coudre, manier le fil de laine ou de fer
© Manon Millet/France 3 Bourgogne
© Manon Millet/France 3 Bourgogne
 
  • Travailler l’argile et la céramique.

Les ateliers d'art-thérapie sont proposés en séance individuelle ou collective. Le travail s'effectue dans la durée et s'adapte à la demande du patient.  
 

Quelle est la différence avec une thérapie classique ?

"La grosse différence entre l’art-thérapie et une psychothérapie c’est justement le fait d’utiliser le processus créatif."

Une thérapie classique accompagne le patient à s’exprimer et soigner ses maux par la parole. L’art-thérapie, quant à elle, place l'art au centre du soin, et est une méthode non-verbale.

Marianne Picoche a suivie une formation de quatre ans à l'Atepp Cefat, une formation reconnue par la fédération française d'art-thérapie (FFAT). Sa pratique est supervisée. Son atelier est accessible aux personnes à mobilité réduite.
 
 

Sur le même sujet

Chagny : la piste criminelle confirmée après le décès d'une nonagénaire

Les + Lus