• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : l’association française de l’eczéma vient à la rencontre des malades

© Association Française de l'eczéma
© Association Française de l'eczéma

L’eczéma est la deuxième maladie de peau la plus fréquente après l'acné. A Dijon, vendredi 23 et samedi 24 novembre 2018, l’association française de l’eczéma propose des tables rondes, du théâtre et de la danse thérapie pour aider les malades et leurs familles.
 

Par Fatima Larbi

La semaine de l’Eczéma, qui se déroule du 19 au 25 novembre 2018, est l’occasion de parler de l’eczéma qui touche 4 % de la population française.

Plus de 2 500 000 malades sont concernés et 10 à 15 % sont des enfants. Le nombre de patients dans le monde a triplé en 30 ans dans les pays industrialisés. Cette maladie "affichante", qui se voit, est en pleine progression. 

►La semaine de l'eczéma


Pour éviter que les patients souffrent seuls dans leur coin, l’association Française de l’eczéma a mis en place une "semaine de l’eczéma" depuis 2017. Elle mobilise aussi les professionnels de santé. Pour cette 2e édition, l'association va à la rencontre des malades dans plusieurs villes.

A Dijon, deux temps forts sont organisés en partenariat avec la fédération française en formation continue de dermatologie et vénéréologie :

Vendredi 23 novembre 2018 du théâtre avec Derm’en scène, salle Crusoé, à Longvic. Grâce à plusieurs saynètes, des comédiens essaient de lutter contre les idées reçues et de donner les bonnes informations sur la réalité de cette maladie.

Samedi 24 novembre 2018, des tables rondes. animées par des médecins, sont organisées au CHU de Dijon. Pour aider et accompagner les malades, différents aspects seront abordés : quels soins appliqués, quelles sont les maladies associées…
A la fin de la matinée, ceux qui le souhaitent pourront participer à un atelier de danse thérapie animée par Marjolaine Hering.
 

►Qu’est-ce que l’eczéma ?


L’eczéma est une inflammation de la peau, comme l’acné, le psoriasis, qui peut atteindre toutes les parties du corps.
© Association française de l'eczéma
© Association française de l'eczéma
Il existe plusieurs formes :

La dermatite atopique qui se manifeste par une sécheresse de la peau et des rougeurs sur la peau avec des petites bulles d’eau un peu suintantes, qui démangent terriblement. Elle peut prendre des formes plus ou moins accentuées. Dans les cas extrêmes, elle peut même être invalidantes : troubles du sommeil et une qualité de vie dégradée.
- Il y aussi l’eczéma chronique des mains, surtout chez l’adulte, qui est provoqué et aggravé par les produits ménagers et professionnels.
- Enfin l’eczéma de contact qui apparaît suite au contact avec un produit (chimique, cosmétique, plante….).

►Halte aux idées reçues !


Non l’eczéma n’est pas une maladie contagieuse. Ce n’est pas non plus une allergie, cela n’a rien à voir avec l’hygiène.
C’est une maladie qui apparaît parce que la peau fonctionne mal.

La cause est environnementale. Elle est associée à un terrain génétique. Si les parents sont atteints, les enfants auront 50% de chances de l’être. L’eczéma affecte d’ailleurs beaucoup plus les citadins que les ruraux.
Le nombre de patients concernés a triplé en trente ans dans les pays industrialisés qui ont vu leur environnement se modifier : augmentation des polluants, introduction de plantes exotiques dont les organismes occidentaux n’ont pas l’habitude. La maladie peut aussi être liée à des facteurs alimentaires ou au stress.
© ALICE S./BSIP
© ALICE S./BSIP
 

►La danse thérapie


La danse thérapie, comme la sophrologie ou la méditation, est une technique non médicale qui peut aider les malades à mieux vivre leur eczéma.

Entrer en mouvement en groupe permet de se sentir entouré, mais également d’explorer son rapport au contact, à la relation, au regard de l’autre.Marjolaine Héring 


Marjolaine Héring - art-thérapeute professionnelle, pharmacienne et membre de l’association Française de l’eczéma - expérimente depuis plusieurs années des moyens d’expression alternatifs. L'objectif est d'aider les patients atteints d’eczéma et leur entourage à améliorer leur qualité de vie, en libérant les tensions et en favorisant l’expression corporelle.

Elle propose des ateliers ludiques où chaque participant, à partir de consignes simples, pourra au gré de ses envies, bouger et s’exprimer librement. 
Et peut être, oublier un temps, l'envie de se gratter !



 

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus