• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : l'association L214 dénonce l'agonie des poissons

La Journée Mondiale pour la Fin de la Pêche demande l'abolition de la pêche et des élevages aquacoles
La Journée Mondiale pour la Fin de la Pêche demande l'abolition de la pêche et des élevages aquacoles

La Journée mondiale pour la fin de la pêche a lieu samedi 30 mars. A cette occasion, l’association de protection animale L214 mènera une action durant 4 heures, c'est le temps d'asphyxie des poissons tués pour l’alimentation.
 

Par B.L.

C’est une première que L214 s’apprête à lancer !

A Dijon, comme dans une quarantaine de villes, "un happening solennel dénoncera le traitement réservé à près de 1 000 milliards de poissons chaque année à travers le monde", annonce l’association.

A deux pas du marché des Halles, le public pourra découvrir des panneaux installés sur la place François Rude, au centre-ville de Dijon, samedi 30 mars 2019, de 10h à 14h.

"Ce sera l’occasion de rendre compte de la violence que subissent ces êtres sensibles sur les bateaux de pêche", indique l’association de défense des animaux.

Pour les bénévoles de L214, "il est grand temps de se tourner vers une alimentation végétale et de refuser ainsi d'arracher violemment de l'eau des milliards de poissons sensibles et intelligents".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus