Dijon : deux Druydès créent des cosmétiques solides

Gwendoline et Fanny sont à l'origine de Druydès, les cosmétiques solides. / © Antoine Marquet
Gwendoline et Fanny sont à l'origine de Druydès, les cosmétiques solides. / © Antoine Marquet

En mars 2017, Gwendoline et Fanny créent Druydès. La magie d’une rencontre, au service de la création de produits 100% naturels et garantis 0 déchet.

Par Antoine Marquet

Gwendoline Bressand est chimiste, Fanny est rédactrice web. Chacune fait face à des problèmes d’allergies aux cosmétiques courants, que ce soit personnellement ou par des proches. Druydès naît de leur rencontre. Le principe ? Des produits simples, sans superflus, conçus à base de produits naturels : huiles végétales, eau, poudres végétales.

Les deux associées, installées à Dijon, sont très attentives aux choix de leurs fournisseurs. Elles ne veulent que des partenaires de confiance. Que les produits viennent de France, d’Italie, ou d’Inde, Gwendoline et Fanny veillent à une éthique rigoureuse et une traçabilité irréprochable.

Dijon : découverte du labo et de l'entreprise Druydès
À Dijon, Gwendoline et Fanny sont les Druydès. Ensemble elles ont créé une marque de cosmétiques solides, garantis 100% naturels et 0 déchet. - Antoine Marquet

Innovation et révolution

L'emballage des produits est ensemencé. Il est constitué de pâte de cellulose et de graines. Il est possible, voire conseiller de jeter l’emballage dans la nature. Le résultat est surprenant : une fleur finit par éclore. L’entretien est le même que pour n’importe quelle fleur. Après le coquelicot, les fleurs des champs et des herbes aromatiques, c’est le miroir de vénus qui est à l’honneur en ce moment.

Comptez une dizaine d’euros pour les produits Druydès, disponibles sur le site internet ainsi que dans différents points de vente, en Côte d’Or, en Saône-et-Loire ou encore dans le Rhône ou le Var.

Le démaquillant solide sera bientôt commercialisé, et les deux Druydès annoncent déjà cinq nouveaux produits d’ici la fin 2019. Sur 1 000 produits créés chaque mois, presque autant sont vendus.

Un exemple de shampoing solide et d'emballages ensemencés de la marque Druydès. / © Antoine Marquet
Un exemple de shampoing solide et d'emballages ensemencés de la marque Druydès. / © Antoine Marquet

Druydès rime avec succès

Gwendoline et Fanny ont été récompensées pour leur projet : Prix Coup de Coeur au Power Angels en février 2018 à Dijon, Prix Féminin de l’Entrepreneuriat par la Chambre des Artisans en 2016.

C’est officiel : Druydès vient d’obtenir la mention Slow Cosmétique. Les produits de la marque sont garantis naturels, sains, et éthiques.

Sur le même sujet

Les + Lus