Dijon : Jean Castex et Olivier Véran présents pour rencontrer les commerçants et les soignants

Le Premier ministre Jean Castex est arrivé samedi 21 novembre à Dijon, accompagné du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran et Alain Griset, ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises. Au programme, rencontre avec des commerçants et visite au CHU de Dijon.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran à la sortie du conseil des ministres le mercredi 18 novembre.
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran à la sortie du conseil des ministres le mercredi 18 novembre. © Sébastien Muylaert / Maxppp
C'est une visite qui n'était pas programmée à l'agenda. Elle n'a été confirmée que vendredi soir après 19h. Le Premier ministre Jean Castex est arrivé à Dijon ce samedi 21 novembre vers 11h30. Il est accompagné de deux de ses ministres : le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran et le ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises, Alain Griset.

Les trois membres du gouvernement sont directement allés dans une librairie du centre de la ville, place Grangier, pour afficher leur soutien, symbolique, aux petits commerçants, touchés de plein fouet par la deuxième vague de l'épidémie.

Pas de date plus précise concernant la réouverture des commerces

S'en est suivi une réunion de travail avec une délégation de commerçants et d'artisans réunis à la préfecture de côte d'Or. Il leur a confirmé l'horizon d'une réouverture "autour du 1er décembre" des commerces, "mais pas des restaurants et des bars", en maintenant toutefois un élément de conditionnalité. "N'attendez pas ce matin de moi une date précise, parce que mon indicateur, ce sont les critères sanitaires", a expliqué le chef du gouvernement. "Ils sont orientés dans le bons sens. Mais on a dit (qu'en) début de semaine prochaine, on devrait avoir une vision consolidée". L'ouverture devrait se faire avec un protocole sanitaire renforcé.

Les commerçants de produits non-essentiels demandent toujours la possibilité de rouvrir dès le 27 novembre, avant la fin du confinement. Emmanuel Macron doit s'exprimer mardi pour trancher. 

Visite au CHU 

En début d'après-midi, le Premier ministre et le ministre des Solidarités et de la Santé se sont rendus au CHU de Dijon "à la rencontre des équipes soignantes mobilisées dans la lutte contre la COVID-19". Au vendredi 20 novembre, 68 patients atteints du Covid-19 sont pris en charge en réanimation dans les hôpitaux de Côte d'Or. C'est le seul département de la région où ce chiffre est en hausse. 

Le 10 juillet dernier, le Premier ministre Jean Castex effectuait l'un de ses premiers déplacements à Dijon en tant que locataire de Matignon. Après les violences aux Gresilles, il était venu annoncé l'arrivée de renfort de police. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, était venu en mai dernier dans le cadre des concertations sur le "Ségur de la santé".

La CGT dénonce un "évitement du gouvernement"

Avant même la confirmation de la visite ministérielle, la CGT Santé a critiqué les conditions de ce déplacement. "A 15 heures ce vendredi, la CGT est informée de la venue du ministre de la Santé et peut-être du 1er ministre , à Dijon samedi 21 novembre de 10h à 16h. Cette nouvelle tardive et confidentielle traduit la motivation au dialogue social de ce gouvernement."

Le syndicat explique qu'il aurait voulu interpeler les membres du gouvernement notamment sur le manque de lits et de personnels à l'hôpital et la revalorisation des salaires. "Nous ne pouvons que constater le mépris et l'évitement du gouvernement envers les professionnels de santé", conclut la CGT. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique coronavirus/covid-19 santé société confinement déconfinement