• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : Lydia et Claude Bourguignon, le coup de coeur 2018 du jury de la revue du vin

© Licence CC by Pixabay
© Licence CC by Pixabay

La revue du vin de France a publié son palmarès annuel jeudi 11 janvier 2018. Pour cette nouvelle édition, le prix du jury revient à un couple de Bourguignons, Lydia et Claude Bourguignon, pour leur travail sur les sols et leur composition ouvrant la voie à une viticulture plus respectueuse.

Par C.C

Ils tiennent un discours controversé et pourtant, ils viennent de remporter le prix du jury 2018 de la Revue du vin de France. Claude et Lydia Bourguignon, deux biologistes et "médecins des sols", dont le laboratoire LAMS est installé au nord de Dijon, répètent depuis vingt-cinq ans que moins on travaille la terre, plus elle est fertile. Un message qui ne plaît pas du tout aux tenants de l'agriculture intensive et mécanisée à outrance mais qui a pourtant su séduire les journalistes de la publication. 

En finir avec l'agriculture mécanisée


Voilà une vingtaine d'années que le coupe a quitté l'institut national de la recherche agronomique (INRA) pour s'installer dans leur propre laboratoire LMAS à Marey-sur-Tille, en Côte-d'Or. Au service d'agriculteurs et de viticulteurs, ils étudient leurs sols pour les aider à adopter le meilleur mode de production possible. Selon le couple, il faut renoncer au travail mécanique et laisser la biodiversité des sols faire le travail. 

En 2008, dans les colonnes du journal Le Monde, Claude Bourguinon expliquait ainsi que "les variétés à haut rendement, fragiles, sont protégées en permanence par des batteries d'engrais, d'insecticides et de pesticides. En conséquence, les sols souffrent et "l'humanité ne mange que des plantes malades"."

A présent, le couple voyage jusqu'au Chili et l'Australie pour aider les agriculteurs du bout du monde.

Le 7 novembre dernier, le couple donnait une conférence à l'université de Lausanne, en Suisse, sur la question "Quels sols pour demain ?". Pour le couple c'était l’opportunité de prendre du recul sur la question des sols et sur l’impact des pratiques agricoles et viticoles sur ceux-ci: Quelle est la situation des sols aujourd’hui ? Quelles sont les solutions durables pour améliorer leur qualité à l’avenir ?

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus