• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon-Lyon : on a testé le nouveau service de cars BlaBlaBus face aux trains TER

Le BlaBlaBus a roulé de Nancy à Grenoble, en passant par Dijon et Lyon. / © Chloé Frelat
Le BlaBlaBus a roulé de Nancy à Grenoble, en passant par Dijon et Lyon. / © Chloé Frelat

Depuis le 11 juin 2019, BlaBlaCar a lancé sa nouvelle compagnie de bus : BlaBlaBus. Trois lignes passent par la Bourgogne. Nous avons testé pour vous ce nouveau service entre Dijon et Lyon et l’avons comparé avec un retour en TER. Devinez qui a gagné ? 

Par Chloé Frelat

 

BlaBlaBus : un aller Dijon-Lyon à prix réduit



Pour réserver son billet de bus, il faut simplement se rendre sur le site BlaBlaCar. Après avoir cherché le trajet et la date qui nous intéressent, on tombe sur une liste de trajets en covoiturage et en car.

La réservation se fait assez facilement. Pour le trajet Dijon - Lyon le jeudi 20 juin 2019 à 11h35, il faut compter 4,99 euros. Une somme relativement dérisoire pour un parcours de quatre heures tout de même.
 
Vous pouvez faire scanner votre ticket directement sur votre téléphone. / © Chloé Frelat
Vous pouvez faire scanner votre ticket directement sur votre téléphone. / © Chloé Frelat

Le billet est directement envoyé par mail après la réservation. Vous pouvez l’imprimer ou simplement le faire scanner sur votre téléphone auprès du conducteur.

Le mail précise qu’il est recommandé d’arriver un quart d’heure avant le départ pour éviter tout retard.

Arrivé à la gare routière de Dijon, avant d'aller de patienter sur un banc, nous avons cherché à quel quai le bus allait stationner : mais aucun panneau n’indiquait le BlaBlaBus. Heureusement, nous l'avons reconnu grâce à sa couleur rouge dès son arrivée.
 
Cours de la gare, à Dijon. / © Chloé Frelat
Cours de la gare, à Dijon. / © Chloé Frelat

Le bus est également arrivé en avance, à 11h20. Cela permet aux passagers de monter et de descendre sans précipitation.

L'autocar venait de Nancy avec seulement deux passagers. L’un d’entre eux est descendu à Dijon. Nous ne sommes que trois à être montés à bord.

Un taux d'occupation inhabituel selon le chauffeur qui a fait le même trajet quelques jours plus tôt avec un car presque plein.
 
Les BlaBlaBus sont équipés de soutes qui permettent de ranger ses valises pour le trajet. / © Chloé Frelat
Les BlaBlaBus sont équipés de soutes qui permettent de ranger ses valises pour le trajet. / © Chloé Frelat

11h37 : départ de la gare routière de Dijon avec deux petites minutes de retard.

L’avantage d’être peu nombreux est de pouvoir s’installer où bon nous semble, même si une heure avant le départ la compagnie envoie un mail avec notre numéro de siège.

Au premier abord, le car semble bien entretenu. Les toilettes sont étroites mais propres.

Le confort est sommaire mais suffisant : le wifi fonctionne bien, la climatisation est efficace et sous chaque siège, on retrouve des prises normales, pour brancher son ordinateur par exemple, et des prises USB. Idéales lorsqu’on fait un long trajet et que l’on a tendance à utiliser son téléphone.
 
Une heure avant le départ, BlaBlaBus envoie un mail avec le numéro de siège du passager. / © Chloé Frelat
Une heure avant le départ, BlaBlaBus envoie un mail avec le numéro de siège du passager. / © Chloé Frelat

Les sièges sont confortables et peuvent même être un peu basculés vers l’arrière. L’espace entre deux fauteuils est similaire à celui qu’on retrouve dans les trains. Un repose-pied permet également de soulager ses jambes.

Il manque cependant une poubelle qui a été subtilisée d’après le chauffeur.

12h00 : pause-déjeuner de 30 minutes à l’aire de Gevrey-Chambertin. Une pause qui arrive tôt dans le trajet si on est monté à Dijon, mais qui permet de satisfaire les estomacs vides.
 
Entrée de l'aire Gevrey-Chambertin. / © Chloé Frelat
Entrée de l'aire Gevrey-Chambertin. / © Chloé Frelat

12h30 : le trajet reprend dans le calme, un autre avantage lorsqu’il y a peu de monde.

Le wifi permet de passer le temps plus vite, en regardant des vidéos par exemple.

13h56 : seconde pause d’une demi-heure. Le chauffeur a décidé de s’arrêter car il a pris de l’avance sur l’horaire. Il ne peut pas arriver trop tôt à Lyon car les bus n’ont pas le droit de s’arrêter plus de 35 minutes à la gare routière pour des raisons de sécurité.

14h28 : le BlaBlaBus repart pour la fin du trajet jusqu’à la gare routière Perrache à Lyon.
 
Le chauffeur du BlaBlaBus donne des informations tout le long du trajet. / © Chloé Frelat
Le chauffeur du BlaBlaBus donne des informations tout le long du trajet. / © Chloé Frelat

15h13 : arrivée à Lyon, avec 12 minutes d’avance.

Bilan plutôt positif pour un trajet de quatre heures ponctué de deux pauses qui permettent de ne pas voir le temps passer.

Les trois autres passagères étaient également conquises. Le prix est la principale raison qui les a poussées à choisir BlaBlaBus.

Emma et Gemma, deux jeunes voyageuses, ont déjà pris de tels cars, mais jamais de cette compagnie. “C’est comme les autres”, déclare Emma.

Gemma a apprécié ce trajet grâce aux deux pauses. “Souvent le trajet entre Dijon et Lyon est direct. Mais c’est mieux avec les deux arrêts, le trajet semble moins long.”

 
BlaBlaBus estime l'heure d'arrivée en prenant en compte les bouchons à l'entrée de Lyon. / © Chloé Frelat
BlaBlaBus estime l'heure d'arrivée en prenant en compte les bouchons à l'entrée de Lyon. / © Chloé Frelat


TER Bourgogne : un retour Lyon-Dijon via Bourg-en-Bresse


Pour le retour, nous avons acheté un billet de train. La réservation s’est faite sur le site OUI.sncf de la même manière que pour le billet de bus.

¨Parmi les trajets disponibles il y a un TER Lyon-Dijon direct en 2 heures, mais aussi un Lyon-Dijon via Bourg-en-Bresse un peu plus long. C'est ce dernier que nous avons testé.  
 
Un comparatif TER - BlaBlacar entre Lyon et Dijon
Un comparatif TER - BlaBlacar entre Lyon et Dijon



Comparé au car, le prix n’est pas le même : 35,20 euros pour un trajet de trois heures Lyon-Bourg-en-Bresse-Dijon, avec une correspondance prévue de 23 minutes à Bourg-en-Bresse.

Grâce aux multiples indications à la gare Lyon-Perrache, il est simple de trouver le bon quai.
 
À la gare Lyon-Perrache, de nombreuses indications permettent de trouver facilement son chemin. / © Chloé Frelat
À la gare Lyon-Perrache, de nombreuses indications permettent de trouver facilement son chemin. / © Chloé Frelat

16h10 : un vieux TER arrive au quai A.

16h17 : départ du voyage jusqu’à Bourg-en-Bresse.

Le véhicule sent la poussière mais reste confortable. Le wagon est presque entièrement rempli, mais le trajet se passe dans le calme.
 
Quai A de la gare Lyon-Perrache. / © Chloé Frelat
Quai A de la gare Lyon-Perrache. / © Chloé Frelat

17h20 : le TER arrive à la gare de Bourg-en-Bresse avec six minutes de retard.

Il repart rapidement vers sa destination finale : Belfort.

Après être descendus du train, nous nous rendons au quai C où le TER pour Dijon nous attend déjà.
 
TER entre Bourg-en-Bresse et Dijon. / © Chloé Frelat
TER entre Bourg-en-Bresse et Dijon. / © Chloé Frelat

Ce véhicule est plus récent et spacieux que le précédent.

17h37 : le TER part à l’heure.

Peu de passagers empruntent ce trajet, selon Damien, un habitué de la ligne.
 
La table au milieu peut être indispensable pour les travailleurs. / © Chloé Frelat
La table au milieu peut être indispensable pour les travailleurs. / © Chloé Frelat

Contrairement au bus, on peut circuler facilement dans les allées. De plus, des tables entourées de quatre sièges permettent d’avoir plus de place pour travailler notamment.

Durant le trajet, Damien nous explique qu’il apprécie le confort des TER mais qu’il trouve les billets “assez chers”. Il faut cependant rappeler que quand on achète une place de TER, on ne paye que 75% du prix du billet en moyenne, le reste est pris en charge par le conseil régional.

19h16 : arrivée à la gare de Dijon avec une minute de retard.

 
Comparatif BlaBlaBus / TER
 BlaBlaBusTER
Prix4,99 euros.35,20 euros.
Facilité de réservationSimple sur le site BlaBlaCar.Simple sur le site OUI.sncf.
AccèsAucune indication sur les panneaux des quais de la gare routière de Dijon.De nombreuses indications à la gare Lyon-Perrache et à celle de Bourg-en-Bresse pour trouver la correspondance.
PropretéRien à redire ni dans le car, ni aux toilettes. Mais il y avait peu de passagers donc moins de chance que l'ensemble soit sale.Propre.
ConfortLes fauteuils sont un peu moins spacieux que dans un train mais cela reste confortable.
Les sièges sont inclinables et les repose-pieds permettent de soulager ses jambes.
Il y a suffisamment de place entre les sièges mais ils ne sont pas inclinables.
WifiIl fonctionne bien.Inexistant dans ces deux lignes TER.
RestaurationAucun en-cas n’est proposé.Nous n’avons pas vu de points de restauration dans les deux trains.
Renseignements à bordLe chauffeur explique le déroulé du trajet au départ et peut répondre aux passagers si l’un d’entre eux a une question.Des employés se trouvent dans les rames mais nous n’en avons pas vu dans nos wagons.
RetardArrivée en avance de 12 minutes.Arrivée une minute en retard.
ConduiteAgréable.Agréable.
BagagesUne soute est prévue pour les valises et une étagère au-dessus des sièges permet de mettre de petits sacs.Des étagères au-dessus des sièges permettent de poser de petits bagages.
Certains endroits sont prévus pour déposer les valises mais s’il y a beaucoup d’affluence, il risque de ne pas y avoir assez de place.
AnimauxPas acceptés.Acceptés.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus