Dijon: une microbrasserie artisanale au coeur de la ville

© FR3/ C. Gaillard
© FR3/ C. Gaillard

En Bourgogne, il n'y en a pas que pour le raisin, le houblon, lui aussi, a ses adeptes et ses producteurs. Une microbrasserie créée en décembre 2017 est en pleine ébullition. 

Par Lola Bodin-Adriaco

Dans la région du vin, les bières locales se font mousser.

En Bourgogne-Franche-Comté, pas moins d'une soixantaine de structures a fleuri en l'espace d'une quinzaine d'années. Tous les ans, un million d'orge viticole est produit dans la région. 

Les brasseries régionales ou locales ont le vent en poupe dans notre région viticole. 

Face à cette nouvelle tendance Didier Roussel l'a bien compris. Issu du monde viticole, reconverti brasseur a vite saisi l'opportunité. 

Un jour on s'est dit qu'il n'y avait pas de microbrasserie artisanale installée dans Dijon. On a donc décidé de créer la bière des Dijonnais ,explique-t-il, simplement.


Il a donc monté la microbrasserie de l'Arquebuse (MBA), située à quelques mètres de la place du 30 octobre, en plein Dijon. Depuis décembre 2017, les cuves sont pleines et le malt est en pleine ébullition. 

Dans ce local de 360 m², les parfums de céréales, de miel et d'épices émanent des huit cuves de brassage. Pour Didier Roussel, la recette d'une bonne mousse est simple, il faut " de l'eau du malt, des houblons, de la volonté...". 
 

Priorité au circuit court


Son investissement paye puisque la microbrasserie a déjà produit pas moins de 11,3 hectolitres de bières artisanales depuis décembre, distribués dans une quarantaine d'établissements. 

"La bière des dijonnais" se déguste dans les restaurants dijonnais de prestige et supermarchés environnants. Pour commencer, Didier Roussel compte sur l'ultra-local et le circuit court. 

À quelques pas de la microbrasserie, un bar distribue l'une des bières fabriquées par Didier Roussel. Sur la carte, elle est accompagnée d'une légende : "La P30, une bière brassée sur le trottoir d'en face".

 

 

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus