Dijon : "A pas contés", le festival où les enfants lèvent le nez de leur livre

Pour sa 19e édition, le festival de littérature et de théâtre "A pas contés" propose une vingtaine de spectacles et d'attractions jusqu'au 22 février. Une occasion pour les plus jeunes d'appréhender la lecture sous un jour nouveau.
C'est une petite cabine vert pomme posée dans la salle Devosges. Derrière la porte, se dévoile une bibliothèque pas comme les autres. Sur chacun des livres est collé un code barre, qu'il suffit de scanner. Soudain, un conteur apparaît sur l'écran et lit de courts extraits littéraires.

"Je trouve cela merveilleux de donner ce plaisir-là aux enfants, qui parfois ont du mal à rester dans une bibliothèque, un lieu un peu calfeutré, sans bruit", estime Céline Maglica, professeure de lettres modernes au collège Jean-Philippe Rameau. "Là, ils retrouvent une expérience intime de la lecture."
Dijon : "A pas contés", le festival où les enfants lèvent le nez de leur livre
Le festival "A Pas contés" présente également des adaptations théâtrales des livres, comme "Les Discours de Rosemarie", joué à l'Athénéum. L'histoire d'une collégienne timide, malmenée par ses camarades, qui va prendre de l'assurance au point de se présenter aux élections de délégué de classe.

"Derrière cette fable, on aborde la question de la représentativité, explique la metteuse en scène Betty Heurtebise. Pour qui vote-on et pourquoi se présente-on ?" Les discours de Rosemarie fait partie de la vingtaine de spectacles et d'attractions proposés jusqu'au 22 février.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres festival livres jeunesse