Dijon et périphérie : de nouveaux incendies de poubelles et de véhicules

(photo d'illlustration) / © France 3 Bourgogne
(photo d'illlustration) / © France 3 Bourgogne

Selon nos confrères du journal Le Bien Public, des véhicules et des poubelles ont été incendiés dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 octobre, dans le quartier des Grésilles à Dijon et à Chenôve.

Par F.L.


Selon nos confères du Bien Public, des voitures ont brûlé à Dijon, vers 2 heures du matin, rue Marius-Chanteur, près de la piscine des Grésilles.
Les riverains ont entendu les explosions de pneus, et ils ont tenté de sauver leurs véhicules des flammes.

Vidéo de Marine L., rue Marius Chanteur dans le quartier des Grésilles à Dijon (Le Bien Public rédaction web)
Dijon et périphérie : de nouveaux incendies de poubelles et véhicules

En périphérie de la ville
Toujours selon le journal Le Bien Public, c'est vers 23h30, face à l'école Gambetta et rue des Clématites que des incendies se sont produits.
Selon les sources du journal le Bien Public, à Chenôve, "les policiers auraient essuyé des tirs de projectiles, de feux d'artifices et de mortiers."

Réaction du Maire de Dijon
Par un communiqué envoyé aux médias samedi 12 octobre, le maire de Dijon, François Rebsamen (PS) réclame "M. Le Ministre de l'Intérieur, les effectifs de Police Nationale doivent être renforcés, il y a urgence !"
Le maire de Dijon poursuit :
"Depuis le début de l’été, l’agglomération dijonnaise est victime de dégradations criminelles, incendies de véhicules, caillassages de tram à Chenôve ou tir sur des bus à Quetigny. Où sont les auteurs de ces crimes ? Sont-ils arrêtés et condamnés ? Aux côtés de mes collègues maires, j’entends exiger de l’Etat dont c’est la mission régalienne qu’il assure la sécurité des personnes et des biens. La métropole de Dijon a besoin impérativement d’un renfort d’effectifs de police nationale dont le nombre est notoirement insuffisant dans ce contexte, malgré les efforts des policiers, des gendarmes et des pompiers sur le terrain.
Je viens d’interpeller personnellement le ministre de l’Intérieur, lui demandant de soutenir le Préfet de Région en attribuant urgemment des effectifs supplémentaires afin de sécuriser les quartiers concernés. Le Ministre m’a confirmé qu’il fera un examen attentif de la situation. Je suivrai cela avec la plus grande attention et m’exprimerai à nouveau prochainement si la situation n’évolue pas."

 

Sur le même sujet

Les + Lus