Dijon : une pétition pour demander qu'il y ait plus d'arbres dans le centre historique

Les travaux se terminent dans le centre historique de Dijon (août 2018)
Les travaux se terminent dans le centre historique de Dijon (août 2018)

Une pétition adressée au maire de Dijon François Rebsamen, a été mise en ligne le 11 septembre 2018. Ses signataires, qui trouvent que la ville "a un coeur de pierre", demandent que des arbres y soient plantés.

Par C.R.

• Plus d'arbres dans la ville !

Une nouvelle phase de piétonnisation se termine dans le centre historique de Dijon : place du Théâtre, rue des Forges, rue Jeannin. Plus de piétons pourquoi pas, mais trop de béton, estiment certains. En août dernier, l'opposition municipale s'était déjà élevée contre le choix des matériaux utilisés pour le revêtement et l'absence de verdure.

Depuis une dizaine de jours, c'est une pétition qui circule pour demander que des arbres soient plantés dans ce secteur. Selon son auteure, "à Dijon, les seuls refuges pour se protéger du soleil ou de la pluie sont des lieux de consommation. En cette période de perturbation climatique, de la nécessité reconnue de la présence de végétation pour survivre en ville, pourquoi ajouter de la réverbération, pourquoi contribuer à stocker de la chaleur les nuits d’été ? " (source : change.org)

Explications : François Latour et Anthony Borlot
Avec : Béatrice, initiatrice de la pétition en ligne
            François Rebsmen, maire de Dijon (PS)
            Vincent Mayot, paysagiste DPLG
 
 

• Pas question, répond François Rebsamen...

Cet appel a été entendu par le maire de la ville. Mais sa réponse est claire : c'est non !
Il s'est exprimé dimanche 16 septembre 2018 dans notre hebdomadaire "Dimanche en politique".
 
Extrait "Dimanche en politique" François Rebsamen

François Rebsamen rejette les arguments avancés et met en avant le grand nombre d'espaces arborés déjà existants.

Il faut également tenir compte du coût d'entretien des espaces verts et de la difficulté de planter des arbres en secteur sauvegardé, arbres susceptibles à terme, d'endommager les réseaux souterrains.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus