• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : le plafond peint de la salle des Statues a été réinstallé au musée des Beaux-Arts

© Q. Cézard
© Q. Cézard

L’une des œuvres les plus imposantes du musée des Beaux-Arts de Dijon, « la glorification de la Bourgogne, allégorie à la gloire des Condé » a retrouvé le 4 décembre, sa place sur l’un des plafonds. Une opération très délicate.

 

Par C.R.

• Une opération délicate

40 m2, 300 kg, une valeur inestimable... « la glorification de la Bourgogne, allégorie à la gloire des Condé », une oeuvre de 1786 signée Pierre-Paul Prud'hon, a retrouvé sa place au plafond de la salle des Statues du musée des Beaux-Arts de Dijon.  

Il n'a fallu que quelques minutes à l'équipe de spécialistes pour hisser, centimètre par centimètre, l'immense toile jusqu'à son emplacement. Une manoeuvre délicate, parfaitement réussie.
 

Reportage : Damien Lefauconnier, Quentin Cézard
Avec : Anne Lhuillier, régisseuse des collections et des expositions
 
Accrochage de la toile
 

• 3 ans de travaux, 50 salles

La deuxième phase de la rénovation du musée des Beaux-Arts, de 2015 à 2019 a pour "objectif de valoriser les collections dans un monument totalement restauré. Elle vise également à mieux accueillir le public dans un établissement plus grand, plus confortable, plus convivial (...) Cette dernière phase de travaux est aussi la plus spectaculaire.

D’une durée de trois ans, elle est dédiée à la rénovation des 50 salles du parcours permanent dans lesquelles seront présentées les collections de l’Antiquité au XXIème siècle."

Le 31 décembre, le musée des Beaux arts fermera ses portes jusqu’au 17 mai, le temps de terminer de terminer les travaux.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : avec une cheville ouvrière du mouvement à Montceau-les-Mines

Les + Lus