Dijon : le procès des 36 Faucheurs Volontaires d’OGM se tiendra les 5 et 6 avril 2018

Les parcelles de colza détruites contenaient des variétés génétiquement modifiées. / © François LATOUR / France 3 Bourgogne
Les parcelles de colza détruites contenaient des variétés génétiquement modifiées. / © François LATOUR / France 3 Bourgogne

En novembre 2016, 67 personnes ont fauché des parcelles de colza génétiquement modifié pour alerter sur la présence d’OGM. 36 d’entre elles sont jugées les 5 et 6 avril 2018 au Tribunal de Grande Instance de Dijon.

Par Charlotte Meunier

Le 28 novembre 2016, 67 "Faucheurs Volontaires" ont détruit deux parcelles de colza en Côte-d’Or appartenant à Dijon Céréales. Selon eux, ces parcelles contenaient des VrTH, des variétés rendues tolérantes aux herbicides par mutation génétique.

Dans un communiqué de presse, les Faucheurs Volontaires précisent que "ces colzas sont des plantes reconnues comme OGM (Organisme Génétiquement Modifié) mais ne sont ni évaluées, ni étiquetées, ni clairement appelées OGM. La culture de ces plantes mutées est encore mal maîtrisée et peut avoir des conséquences irrémédiables sur les autres cultures et sur l'environnement."

Des actions de fauchage depuis 2003


Par leur action, les Faucheurs Volontaires ont voulu dénoncer la présence d’OGM et demander l'arrêt de ces cultures. Le mouvement des Faucheurs Volontaires a été constitué en France en 2003 pour lutter contre la culture et la commercialisation d’OGM. Le mouvement appelle à la "désobéissance civique" par la réalisation collective et publique de destructions de parcelles cultivées en OGM.

Un rassemblement de soutien le 5 avril


Suite à cette action, 36 Faucheurs Volontaires sont convoqués au Tribunal de Grande Instance de Dijon les jeudi 5 et vendredi 6 avril 2018 pour la dégradation des parcelles. Ils comparaissent également pour refus de prises d'empreintes et d'ADN.

L'association VigilanceOgm21 organise un grand rassemblement jeudi 5 avril à 7 heures, place Wilson à Dijon, pour soutenir et accompagner les 36 prévenus.

Des soirées pour alerter


A l’occasion du procès, diverses actions sont mises en place par VigilanceOgm21 pour informer et sensibiliser les citoyens.

  • Projection du film « Le Roundup face à ses juges » de Marie-Monique Robin
    Mercredi 4 avril à 20h30
    MJC des Bourroches, Dijon

  • Repas des Faucheurs et projection du film « Les Sentinelles » de Pierre Pezerat
    Jeudi 5 avril à 19h (repas) et 21h (film)
    Salle Camille Claudel, Dijon

  • Repas végétarien et concert de soutien de Manolo Ko et HK et les Saltimbanks
    Vendredi 6 avril à 19h (repas) et 20h (concert)
    Les Tanneries, Dijon

Un reportage d’Anne BERGER, Sylvain BOUILLOT, Romain LIBOZ, Damien RABEISEN et Laurence CROTET-BEUDET avec
Pascal Pigneret, faucheur volontaire
Jérôme Cornemillot, agriculteur partie civile au procès
Frédéric Imbert, directeur scientifique de Dijon Céréales
Pierre Clément, faucheur volontaire

Dijon : le procès des 36 Faucheurs Volontaires d’OGM se tiendra les 5 et 6 avril 2018


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus