• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : le retour de François Rebsamen réjouit les habitants

Le maire de Dijon, François Rebsamen, ce jeudi 23 août 2018 à La Rochelle. / © MaxPPP
Le maire de Dijon, François Rebsamen, ce jeudi 23 août 2018 à La Rochelle. / © MaxPPP

Après quatre mois d'absence sur la scène politique pour soigner son cancer, le maire de Dijon, François Rebsamen, reprend ses fonctions. Les Dijonnais ont-ils souffert de son absence? Quelles sont leurs attentes ? Nous sommes allés leur poser la question. 

Par Lola Bodin-Adriaco

 "Je vais très bien ; je suis en état de reprendre mes activités », a assuré mercredi François Rebsamen, ajoutant avoir « fini (ses) traitements" et que ceux-ci ont été efficaces.

Depuis mercredi, l’annonce de son retour dans la politique de la ville réjouit les Dijonnais, comme Léo, qui habite Dijon depuis 18 ans : "Le retour de notre maire François Rebsamen est une bonne nouvelle : ça amène un peu de dynamisme dans la ville".

Entre deux courses, en attendant le tram ou au milieu de la montée effrénée de la rue de la Liberté… Les Dijonnais ont chaleureusement salué leur maire, à l'exception de quelques étudiants ou vacanciers qui ignoraient sa maladie. 
 
 

"J’espère que lorsqu’il reprendra, il sera très actif. Il a beaucoup de choses à faire !", rappelle Nathalie. Dijonnaise depuis toujours elle ajoute :
 

C’est tout de même admirable d’avoir un cancer, de se retirer et de reprendre après.


Le maire de Dijon, ancien ministre du travail de François Hollande s’était mis temporairement en retrait de ses fonctions début avril pour se soigner d’un cancer, a annoncé mercredi sa rémission et son retour en politique à La Rochelle pour le congrès des élus socialistes.

L’élu avait annoncé le 10 avril 2018 son retrait de la vie politique pour soigner son cancer, sans pour autant s’étendre sur sa vie privée.

"J'ai toujours refusé d'exposer ma vie privée. Je le fais aujourd'hui par souci de transparence et devoir de vérité, envers mes équipes, municipale et métropolitaine, et envers les Dijonnaises et Dijonnais", avait-il déclaré.

Son honnêteté avait été applaudie par les habitants. "Je trouve que cette transparence est importante pour les habitants de Dijon, que l’on sache ce qu’il se passe", confie Julien, avant d’enfourcher son vélo.

Élu une première fois maire de Dijon de 2001 à 2014 avant d’être ministre du Travail sous le gouvernement de Manuel Valls, François Rebsamen avait retrouvé la capitale de Bourgogne en 2015. Il pourra donc terminer son troisième mandat jusqu’en 2020.

Se représentera-t-il aux élections municipales de 2020 ? Interrogé par l’AFP François Rebsamen a esquivé : "on verra le moment venu, il y a encore du travail".

Pour Alain, Dijonnais retraité, trois mandats suffisent : "au bout d’un moment il va falloir tout de même qu’il pense à sa succession, qu’il passe la main. Je pense qu’il y a des gens derrière compétents qui sont capables de prendre la succession".
 
François Rebsamen : "Je vais bien"
Le maire de Dijon est de retour sur la scène politique après avoir soigné son cancer. L’élu de Bourgogne, visiblement en pleine forme, a répondu à nos questions depuis La Rochelle.

Les réactions politiques

Son entourage politique se réjouit également de sa rémission, comme Alain Houpert, sénateur de la Côte d'Or (LR). 


Quand d'autres, comme François Sauvadet, président du conseil départemental de Côté d'or (UDI), l'attendent déjà de pied ferme, pour une rentrée politique bien chargée. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus