Dijon : les terrasses des cafés et restaurants sont victimes du temps maussade

Alors qu'habituellement au mois de Juin, les terrasses de café ou de restaurant sont remplies, cette année les chaises restent désespérément vides. Certains réclament un dégrèvement sur leur taxe.

16 couverts, 40 couverts, 38 couverts…. Les terrasses des restaurants Dijonnais ne croulent pas sous les commandes. Alors qu'elles affichent complet chaque année à la même époque, les averses des dernières semaines dissuadent leur clientèle de consommer en extérieur. Un manque à gagner que regrettent plusieurs restaurateurs du centre-ville, avec leurs emplois saisonniers, ils se retrouvent en sur-effectif.

A Dijon, depuis 2013, les restaurants avec terrasses payent une taxe à la mairie pour l'occupation de l'espace public. Cette année, elle a été revue à la hausse, de 2% ; sauf que la saison estivale ne démarre pas. Cette taxe pourrait mettre plusieurs professionnels dans le rouge.       

Pourtant, d'une terrasse à l'autre, le son de cloche n'est pas toujours le même. Avec l'euro et la fin des examens, même si la taxe est onéreuse, certains restaurateurs préfèrent relativiser.

La redevance varie, entre 6 000 et 8 000 euros annuels selon la superficie des terrasses. L'union des métiers de l'hôtellerie a adressé un courrier à la mairie de Dijon. Elle réclame cette année un allégement de charges, compte tenu uniquement de la météo.     

Reportage : Fabienne Acosta et Dalila Iberrakene
Montage : Laurence Crotet-Beudet

Intervenants : 
Martine Fuchs : gérante de restaurant
Jahanshashi Kaveh : gérant de restaurant
François Gauthier : gérant de restaurant
Patrick Jacquier : président général de l'Union des Métiers de l'Hôtellerie de Côte d'Or
Danielle Juban : adjointe au maire de Dijon, chargée de l'attractivité au commerce et à l'artisanat

Le mois de Juin est habituellement l'un des plus rentables pour les cafés et les restaurants qui exploitent des tables en terrasse. Mais la météo est peu engageante et les clients se font plus rares que les années précédentes. Certains cafetiers et restaurateurs déplorent la hausse d'une taxe qui intervient justement alors qu'ils ne font pas recette. ©France 3 Bourgogne

 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité