Dijon : le train du climat a fait une halte en Côte-d'Or !

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Le Train du Climat accueille le public qui souhaite s’informer sur la question des changements climatiques. Ce train de 350 mètres de long va traverser 13 régions du 6 au 25 octobre 2015. Au programme : 19 villes étapes, dont Dijon qui était la 4e étape vendredi 9 octobre. 

Par C.J.

En amont de la 21ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques «Paris Climat 2015 », qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015, Trains Expo Evénements SNCF et un collectif de scientifiques et de médiateurs investis dans la recherche fondamentale et la médiation sur le climat lancent le Train du Climat du 6 au 25 octobre 2015

Trois équipes d’une douzaine de chercheurs, représentant les trois groupes du GIEC, vivront et dormiront à bord du train pendant trois semaines. Baptisés les « Messagers du climat » animeront l’exposition. Ils présenteront l’état actuel des connaissances scientifiques ainsi que le débat sur les effets des changements climatiques, et les recherches en cours sur les moyens de l’atténuer et de s’y adapter.

Trois voitures: une exposition pédagogique et interactive, (accessible à tous à partir de 10 ans)


Le train du climat a fait halte à Dijon
Le Train du Climat accueille le public qui souhaite s’informer sur la question des changements climatiques. Ce train de 350 mètres de long va traverser 13 régions du 6 au 25 octobre 2015. Au programme : 19 villes étapes, dont Dijon qui était la 4e étape vendredi 9 octobre.


Première voiture: comprendre le climat 

Le public pourra voir divers objets naturels et les outils techniques utilisés par les scientifiques pour reconstituer les climats passés, identifier et comprendre le rôle de l’action humaine. L’augmentation exponentielle du gaz carbonique et son impact sur les transformations du climat au cours du dernier siècle seront évoqués de différents points de vue.


Seconde voiture : scénario climatique et les risques encourus   

Les visiteurs pourront voir comment on peut simuler les climats futurs (les scénarios climatiques) grâce à l’informatique et au numérique. La simulation est l'un des outils essentiels pour estimer les changements climatiques moyens.

Un grand planisphère interactif conçu par les scientifiques invitera ensuite le public à découvrir les impacts attendus dans le monde si on « laisse faire », c’est-à-dire si l’on continue comme aujourd’hui sans rien changer à nos modes de vie et de consommation, et si les pays émergents continuent leur développement sur les mêmes bases. 

Une série d’interviews, permettra ensuite de découvrir les effets probables en France, ainsi que la manière dont les scientifiques travaillent sur les recherches de solutions dans des secteurs primordiaux : habitat, accès à l’eau, biodiversité etc.

Troisième voiture : les moyens de réduction des émissions des gaz à effet de serre  

Cette troisième partie de l’exposition est organisée autour d’un jeu qui convie le visiteur à un échange avec les chercheurs sur sa vision du futur.
Il s’agit de découvrir de façon interactive les principaux éléments de compréhension sur les inévitables transformations en cours, et les moyens de s’approprier les solutions disponibles.

Les trois voitures exposition seront complétées par: 

  • une voiture « espace conférence » pouvant accueillir une cinquantaine de personnes, elle offrira la possibilité de poursuivre la réflexion et les échanges à travers une programmation variée de conférences, débats, projections de films (court ou long métrage)…
  • un « village partenaires » présentant les solutions mises en place par les entreprises et institutions publiques et privées qui soutiennent le train

Des opposants à la construction de futurs Center Parcs ont profité du passage du Train du Climat pour manifester à la gare de Dijon. Trois projets sont dans leur collimateur : celui du Rousset, en Saône-et-Loire, celui de Poligny dans le Jura et celui de Roybon en Isère.



 





A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus