Don de sang : une collecte organisée au musée des Beaux-Arts de Dijon

Les donneurs sont accueillis ce vendredi dans trois salles du musée des Beaux-Arts de Dijon entre 9h00 et 14h00. L’occasion de concilier santé et culture, et de séduire de nouveaux volontaires.

Le dispositif a pour but d'attirer de nouveaux donneurs.
Le dispositif a pour but d'attirer de nouveaux donneurs. © France 3 Bourgogne

Quand piqûre rime avec culture. Ce vendredi de 9h00 à 14h00, le musée des Beaux-arts de Dijon (Côte-d’Or) rouvre exceptionnellement ses portes pour des visiteurs un peu particuliers, des donneurs de sang. Le dispositif est mis en place par l’Etablissement Français du Sang (EFS) en collaboration avec l’Association pour le don de sang de Dijon et la direction du musée.

La salle Devosge réquisitionnée pour la vaccination anti Covid-19, les collectes de sang ont dû trouver refuge ailleurs. "C’était important de maintenir les prélèvements. On a tenté le coup avec la direction du musée des Beaux-Arts, décrit Cécile Penasse, responsable des collectespour l'EFS en Côte-d'Or. On est ravi de ce partenariat, c’est formidable. On a vu un impact tout de suite sur la prise de rendez-vous. Ça s’est rempli beaucoup plus vite que d’habitude".

100 crénaux réservés en 48 heures

Il a fallu moins de 48 heures pour que les 100 créneaux disponibles soient réservés. L’occasion pour les donneurs de s’offrir une parenthèse culturelle tout en réalisant un geste civique, et pour l’Etablissement Français du Sang de séduire de nouveaux volontaires à travers cette proposition atypique.

Le cadre quand on arrive est exceptionnel. Si être au musée pouvait faire venir plus de donneurs, ce serait bien !

Sophie, donneuse

"Plus on parle du don du sang, plus les gens y pensent. On essaye d’attirer de nouveaux donneurs. On est contents de pouvoir faire des évènements comme ceux-ci pour anticiper le départ des anciens donneurs", explique Cécile Penasse.

100 personnes ont donné leur sang ce vendredi.
100 personnes ont donné leur sang ce vendredi. © France 3 Bourgogne

On veut nous faire croire que les lieux de culture ne sont pas utiles, mais là c'est doublement utiles !

Claire Thibault, donneuse

Les donneurs sont accueillis dans trois salles XVIIIème du musée. Des médiateurs et guides sont présents pour leur délivrer quelques informations sur les œuvres qui les entourent. "Quand j’ai vu musée des beaux-arts et don de sang, je me suis dit trop bien !, se souvient Pascale, venue donner son sang ce vendredi. Plutôt que d’aller au centre de don où c’est très médicalisé, on peut retourner au musée. Ça m’a motivé, c’est clair".

Une année 2020 difficile pour les dons de sang

Chaque année, le don de sang permet de soigner un million de malades en France. Mais en raison de la pandémie, 2020 a été une année particulière pour le remplissage des stocks. Le nombre de nouveaux donneurs a baissé de 15% en Côte-d'Or. "On a été en difficulté pendant les confinement. Il a fallu des appels du directeur général de la santé pour mobiliser les gens. C’était un peu spécial", décrit la responsable des prélèvements.

L’Etablissement Français du Sang espère alors pouvoir proposer d’autres initiatives similaires dans les prochaines semaines.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture santé société patrimoine