• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Foire gastronomique de Dijon : le poulet Gaston Gérard au concours Bernard Loiseau

Léon Bordet de Dijon, gagnant du concours Bernard Loiseau 2018 / © NZ / France 3 Bourgogne
Léon Bordet de Dijon, gagnant du concours Bernard Loiseau 2018 / © NZ / France 3 Bourgogne

La maison Bernard Loiseau s'associe à la Foire gastronomique de Dijon pour la deuxième année consécutive. Mercredi 7 novembre 2018, six candidats amateurs s'affrontent pour le concours Bernard Loiseau autour d'une recette emblématique de Bourgogne : le poulet Gaston Gérard.
 

Par Nathalie Zanzola

Mercredi 7 novembre en début d'après-midi, sur l'espace gourmand de la Foire internationale et gastronomique de Dijon, se déroule le concours Bernard Loiseau.


Le concours Bernard Loiseau

Ce concours culinaire, réservé aux cuisiniers amateurs, est supervisé par le chef Patrick Bertron du Relais Bernard Loiseau à Saulieu.

5 candidats ont été sélectionnés pour réaliser, en direct et devant le public de la foire, la recette du poulet Gaston Gérard revisitée, pour 7 personnes.

Un jury composé de cuisiniers professionnels et de représentants de la maison Loiseau et de Dijon Congrexpo désignera les 3 lauréats du concours.

les résultats :
1 - Léon Bordet, de Dijon (21)
2 - Valérie Deblangey, de Genlis (21)
3 - Corinne Vivant, de Saint-Germain-du-Plain (71)
4 - Gaêlla Lenogue, de Colombes (92)
5 - Franz-Josef Tocker, de Nanterre (92)
 

Le poulet Gaston Gérard, son histoire, sa recette

► L'histoire du poulet Gaston Gérard
© Arnaud 25 / Licence CC by Wikipedia
© Arnaud 25 / Licence CC by Wikipedia
C'est la recette culte de la cuisine dijonnaise !

Pourtant, tout comme la recette de la tarte Tatin, elle est née d'une maladresse de la cuisinière.
En 1930, madame Gaston-Gérard, épouse du maire de Dijon de l'époque, décide de préparer un poulet à la moutarde lors d'une réception en l'honneur de Curnonsky, un gastronome et critique culinaire réputé à l'époque.
Lors de la préparation, elle échappe un pot de paprika dans la cocotte.
Pour corriger cette "maladresse", elle décide d'y ajouter du vin blanc, de la crème fraîche et du comté râpé.
Le résultat est bluffant et le critique gastronomique Curnonsky décide de baptiser la recette du nom de son hôte : le poulet Gaston Gérard.


► La recette 
La recette de référence est celle de l’Encyclopédie de la cuisine régionale, la cuisine bourguignonne, publiée aux éditions Presses Pocket (1979
La recette (littéralement recopiée depuis cette encyclopédie) :

 Ingrédients :
  • 1 beau poulet de Bresse d'au moins 1kg500
  • Beurre et huile
  • Sel et poivre
  • 1 c à café de paprika en poudre
  • 150 gr de comté râpé
  • 1 c à soupe de moutarde de Dijon
  • 2 verres de vin blanc sec
  • 1/2 litre de crème
  • chapelure

♦ La recette :
  1. Couper le poulet en morceaux. Dans une cocotte, faire chauffer l'huile, le beurre (1/2 de chacun) et y faire dorer les morceaux, en remuant de la cuiller de bois. Ajouter sel, poivre et paprika. Couvrir la cocotte et la placer une demi-heure à four moyen.
  2. Les morceaux de poulet doivent être cuits : les enlever et les disposer dans un plat à gratin.
  3. Hors du feu - ou à très petit feu - mettre dans la sauce du fond de la cocotte le comté râpé en le faisant fondre à mesure. Verser alors le vin blanc, faire chauffer en délayant et ajouter la moutarde et la crème. Amener à ébullition et verser dans le plat à gratin en recouvrant les morceaux. Éparpiller un peu de comté râpé, la chapelure, des noisettes de beurre et faire gratiner très vite à four très chaud.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus