Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Formation professionnelle : chaque salarié aura 500 euros par an pour se former !

Le compte personnel de formation (CPF) sera désormais crédité en euros et non plus en heures.
Le compte personnel de formation (CPF) sera désormais crédité en euros et non plus en heures.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé lundi 5 mars 2018 les grandes lignes de la réforme de la formation professionnelle. Cette réforme prévoit notamment que chaque salarié disposera de 500 euros par an pour se former.

Par avec AFP

"Les euros sont beaucoup plus concrets et lisibles pour chacun"


"D'ici 10 ans, 1 métier sur 2 sera transformé. Avec les réformes de la formation professionnelle et de l'apprentissage, il s'agit de se préparer aux métiers de demain ! "


Avec cette réforme, le compte personnel de formation (CPF) sera désormais crédité en euros et non plus en heures.

-Les salariés disposeront sur leur compte de 500 euros par an, plafonnés à 5 000 euros.
-Les personnes sans qualification auront droit à 800 euros, avec un plafonnement à 8 000 euros.
-Les salariés à temps partiel auront les mêmes droits que ceux à temps plein : cette mesure va surtout "bénéficier aux femmes" car "80% des salariés à temps partiel sont des femmes et 30% des femmes sont à temps partiel".

Un nouveau conseil en évolution professionnelle accompagnera les salariés : évaluation des compétences, définition du projet professionnel, formations disponibles... Cela bénéficiera notamment aux ouvriers et employés, pour réduire les inégalités d'accès à la formation.


"Les euros sont beaucoup plus concrets et lisibles pour chacun", estime Muriel Pénicaud. Les syndicats et le patronat ne sont pas d’accord avec elle : une comptabilisation en euros entraînera une inflation des coûts de formation et une baisse des droits, disent-ils.

Ce projet de loi, qui contient aussi des volets "apprentissage" et "assurance chômage", sera présenté en conseil des ministres à la mi-avril.





  1. Comment les salariés choisiront-ils leurs formations ?

Les formations seront accessibles via une application qui permettra notamment de :

-s'inscrire et payer directement une formation, sans passer par un intermédiaire
-connaître ses droits acquis
-connaître les formations certifiantes dans son bassin d'emploi
-prendre connaissance du taux de satisfaction des stagiaires ou celui d'insertion dans l'emploi.
Cette application sera disponible progressivement à partir de 2019.


  1. Qu’est-ce qui change pour le financement de la formation professionnelle ?


Les entreprises paieront une seule cotisation pour la formation professionnelle, au lieu de deux actuellement (1% formation et taxe d'apprentissage).

Mais, la contribution totale restera inchangée : 1,68% pour les entreprises de plus de 11 salariés et 1,23% pour celles de moins de 10 salariés.



  1. Qui collectera l'argent de la formation professionnelle ?

Les sommes destinées à la formation seront désormais collectées par les Urssaf (c'est-à-dire les organismes collecteurs des cotisations sociales), qui les transfèreront à la Caisse des dépôts.
Aujourd’hui, la collecte de la formation professionnelle continue est réalisée par les organismes paritaires collecteurs agréés (Opca).
Mais ce changement n'interviendra que fin 2020 ou en 2021.








A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus