Gilets jaunes : des dégradations à la caserne de gendarmerie de Dijon

Samedi 5 janvier, lors de l'Acte 8 des Gilets Jaunes à Dijon, la manifestation a dégénéré au niveau de la caserne de gendarmerie Deflandre, sur le boulevard Joffre. Que s'est-il passé exactement ? Des grilles de protection de l'enceinte militaire ont été arrachées sur plusieurs dizaines de mètres.
Les affrontements entre gilets jaunes et gendarmes, sur le boulevard Maréchal Joffre
Les affrontements entre gilets jaunes et gendarmes, sur le boulevard Maréchal Joffre © Infos Dijon
La manifestation a dégénéré
Samedi 5 décembre, peu après 15 heures, c'est à hauteur de la caserne de gendarmerie boulevard Joffre à Dijon, que la manifestation des gilets jaunes a dégénéré.
Un journaliste de Infos Dijon a assisté aux faits qu'il a filmés.
Trois gendarmes se sont retrouvés face à un cortège de 1500 gilets jaunes et des jets de pierres.
Des manifestants ont cassé les grilles d'enceinte de la caserne sur plusieurs dizaines de mètres.

Une intrusion sur le site de la caserne
C'est avant les incidents qu'une intrusion de gilets jaunes s'est produite.
Le Commandant de Région, le général Thierry Cailloz, a dénoncé une intrusion frauduleuse, "violente, à l'intérieur d'une résidence qui a engagé l'action de la gendarmerie", "l'agression militaire a été faite sous les yeux de leur famille et de leur propres enfants"

Les autorités dénoncent les violences
Le préfet de Côte-d'Or, Bernard Schmeltz, dénonce la répétition des violences samedi après-midi. Des violences dues à une minorité d'extrémistes, selon lui : "ce ne sont pas des manifestants, mais des émeutiers"

Une enquête judiciaire est en cours pour identifier les auteurs des faits. Les autorités leur promettent la plus grande sévérité. 

Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, s'est rendu à Dijon mardi 8 janvier pour apporter son soutien aux personnels agressés. 

Le reportage de Caroline Jouret et Antoine Laroche
Intervenants :
Dijon : la gendarmerie de Dijon prise pour cible


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société faits divers