Edmond de Rothschild Investment Partners reprend les magasins bio La Vie Saine

Le magasin La Vie Saine, rue Musette, à Dijon / © Google Street View
Le magasin La Vie Saine, rue Musette, à Dijon / © Google Street View

Le réseau La Vie Saine, qui a été fondé en Bourgogne, compte aujourd’hui 10  magasins en France. Son repreneur CABESTAN Capital 2, le fonds géré par Edmond de Rothschild Investment Partners, veut développer l’enseigne en ouvrant notamment de nouveaux points de vente. 

Par B.L.

La Vie Saine fait partie des pionniers du bio en France

Dès 1958, la famille Rémy ouvre à Dijon "L'Aliment Sain", un magasin où l’on vend uniquement des produits biologiques et diététiques. 

Aujourd’hui, le groupe La Vie Saine compte 10 magasins, dont 4 en Bourgogne-Franche-Comté (Dijon, Chenôve, Chalon-sur-Saône, Dole) et 6 autres dans les villes d’Ales, Bordeaux, Montpellier, Conflans-Sainte-Honorine et Saint-Jean-de-Vedas.

La Vie Saine, qui emploie 126 personnes, réalise un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros.
Le marché du bio étant en pleine croissance, le groupe continue de s’étendre et prévoit l’ouverture prochaine d’un nouveau magasin à Quetigny, dans l’agglomération de Dijon.
 

Le magasin La Vie Saine, rue des Frères Montgolfier, à Chenôve / © Google Street View
Le magasin La Vie Saine, rue des Frères Montgolfier, à Chenôve / © Google Street View



Le bio, un marché en plein essor qui séduit les investisseurs


CABESTAN Capital 2, un fonds géré par Edmond de Rothschild Investment Partners, a repris La Vie Saine. L’objectif, en partenariat avec Bpifrance, est maintenant d’accélérer le développement du groupe bio notamment par l’ouverture ou la reprise de points de vente.

C’est la tâche qui est confiée à Pascale Cartier, la nouvelle présidente de La Vie Saine. Celle-ci a passé 13 ans au marketing de la division produits de luxe de L’Oréal et 4 ans à la direction des commerces d’ADP (ex-Aéroports de Paris). Elle a aussi été membre du comité exécutif de Monoprix où elle a dirigé pendant 10 ans les achats et l’offre alimentaire-beauté et a activement participé au nouveau positionnement de l’enseigne axé sur la qualité des produits, le bien-être et la notion de « bien manger ».

"Nous avons été séduits par le positionnement équilibré de La Vie Saine dont l’offre s’adresse aux clients les plus exigeants du Bio tout en attirant les nouveaux consommateurs désireux d’améliorer la qualité de leur alimentation", explique Romain Ohayon, de Edmond de Rothschild Investment Partners lundi 18 septembre 2017.

"Dans un marché en plein essor, nous avons été convaincus du potentiel de croissance de La Vie Saine. La marque correspond parfaitement aux besoins des consommateurs de mieux s’alimenter. L’arrivée de Pascale Cartier va permettre à l’enseigne de franchir une nouvelle étape, avec une ambition forte d’accroître le nombre de magasins", ajoute Romain Gauvrit, de Bpifrance Investissement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus