Infanticide : la mort d'un bébé à Dijon

Une jeune femme de 20 ans et sa mère ont été écrouées à Dijon, après la découverte de deux bébés dans des sacs plastiques à leur domicile. L'un des enfants était mort, l'autre a été pris en charge au CHU de Dijon.

La mère et la grand-mère des deux bébés ont été incarcérées à la maison d'arrêt de Dijon.
La mère et la grand-mère des deux bébés ont été incarcérées à la maison d'arrêt de Dijon. © Damien Rabeisen - France 3 Bourgogne
Ce sont des ambulanciers qui ont fait la macabre découverte, dimanche 24 mai 2020.
Ils ont été appelés quelques minutes plus tôt par une femme qui leur a expliqué qu'elle allait accoucher.
Mais à leur arrivée au domicile de la jeune fille, les ambulanciers ont trouvé des jumeaux placés dans des sacs plastiques.
L'un des enfants était déjà mort, l'autre a été transporté au centre hospitalier François Mitterrand à Dijon.
Le procureur de la République de Dijon a démenti la mort de ce deuxième enfant qui a fait l'objet "d'un placement en urgence par le parquet".
Les bébés sont nés à 26 semaines.

Que s'est-il passé?

Selon nos informations, confirmées par le procureur de la République de Dijon, la jeune mère n'aurait commis aucun acte de violence sur ses enfants. Le bébé décédé aurait donc succombé à la suite de la privation des soins que nécessitait l'âge des jumeaux.
L'une des pistes suivie par les enquêteurs de la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire de Dijon serait familiale. La jeune femme aurait voulu cacher sa grossesse puis la naissance des enfants à son père. Et sa mère aurait été la complice de ce macabre scénario.

Les deux femmes écrouées

A la suite de l'ouverture de l'information judiciaire par le parquet de Dijon, la mère et la grand-mère des deux victimes ont été mises en examen pour "meurtre et tentative de meurtre sur mineur de moins de 15 ans, par ascendant". Elles ont été incarcérées à la maison d'arrêt de Dijon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter