INSOLITE. Les gendarmes de Côte-d'Or capturent un caracal, l'animal sauvage était détenu illégalement

Publié le
Écrit par Léo-Pol Platet
Le caracal est un animal sauvage semblable à un lynx.
Le caracal est un animal sauvage semblable à un lynx. © Facebook Gendarmerie de la Côte-d'Or

Ce lundi 23 août, les gendarmes de Côte-d'Or et des agents de l'Office Français de la biodiversité ont procédé à la capture d'un caracal. L'animal était détenu par un propriétaire qui ne possédait aucune autorisation.

Un caracal dans un jardin de Côte-d'Or, l'image a de quoi surprendre. C'est pourtant la découverte qu'ont fait les gendarmes de Côte-d'Or ce lundi 23 août, à la suite d'une enquête préliminaire.

La personne interpellée ne possédait aucune autorisation pour détenir l'animal

Sur place, les forces de l'ordre, intervenues en nombre, ont constaté que la personne détentrice n'avait pas les autorisations nécessaires à la détention de cet animal.

Souvent comparé au lynx pour sa ressemblance, le caracal est un félin largement répandu en Afrique et d’Asie. Il est facilement reconnaissable à ses longs poils noirs à l’extrémité de ses oreilles et peut mesurer plus d’un mètre de long pour un poids maximal de 20 kilos.

La gendarmie de Côte-d'Or précise qu'à l'issue de l'enquête, l'animal sera confié à une structure adaptée.

D'après l'Office français de la biodiversité, les propriétaires détenant un caracal sans autorisation encourent une peine de trois ans de prison et 150 000 euros d'amende.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.