Le journaliste, élu et et écrivain Jean-François Bazin est mort


Jean-François Bazin, qui fut notamment président du conseil régional de Bourgogne de 1993 à 1998, est mort vendredi 17 avril 2020. Son dècès ne serait pas lié à l’épidémie de coronavirus COVID-19.

Jean-François Bazin au salon du livre et du vin Livres en Vignes au château du Clos de Vougeot en 2015.
Jean-François Bazin au salon du livre et du vin Livres en Vignes au château du Clos de Vougeot en 2015. © Arnaud25


Jean-François Bazin, né à Dijon le 26 juillet 1942, est mort aux CHU François-Mitterrand 17 avril 2020. 
Cette figure de la Bourgogne restera notamment dans les mémoires comme journaliste, homme politique et écrivain.

Cet gaulliste, docteur en droit, présida le conseil régional de Bourgogne d’avril 1993 à avril 1998.
Il fut aussi le premier adjoint de Robert Poujade de 1995 à 2001. France 3 Bourgogne l'avait interviewé cette semaine pour évoquer la mémoire de l'ancien maire de Dijon : '"C’est une page qui se tourne dans ma vie puisque j’ai été très proche de lui avant même qu’il ne soit député ou maire. J’ai d’abord fait partie de son cabinet. C’est une page qui laisse beaucoup de souvenirs... et de bons souvenirs", avait déclaré Jean-François Bazin à propoos de Robert Poujade.
Précisons que Jean-François Bazin fut battu aux municipales par François Rebsamen en 2001, l'année où Dijon bascula à gauche avec  52,14% des voix contre 47,86% pour la liste Bazin.

 Retour sur la carrière de Jean-François Bazin avec Hélène Lecomte et Patrick Jouanin



Jean-François Bazin a longtemps été journaliste. Il exerça notamment au quotidien Les Dépêches à Dijon à partir des années 1960. Il fut aussi rédacteur en chef de l’hebdomadaire La Lettre de Bourgogne de 1975 à 2003. Il travailla en collaboration avec plusieurs radios, ainsi qu’avec FR 3.

Jean-François Bazin restera également dans les mémoires comme écrivain :  il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages.

Ce touche à tout était un amoureux de l'histoire et un grand spécialiste des dossiers ferroviaires et du vin. Il devait d'ailleurs faire une conférence sur le montrachet le 20 mars au Centre d'Histoire de la Vigne et du Vin. "Très triste d'apprendre le décès de Jean-François Bazin, un amoureux de la Bourgogne et intervenant de la School of Wine and Spirits Business", déclare de son côté Stéphan Bourcieu, directeur de l'école de commerce BSB (Burgundy School of Business). 

 
Jean-Francois Bazin (à gauche) et Vincent Barbier le 12 septembre 2018 lors du vernissage de l'exposition "Le pinard des Poilus" réalisée par la chaire UNESCO Culture et traditions du vin à partir du livre de Christophe Lucand
Jean-Francois Bazin (à gauche) et Vincent Barbier le 12 septembre 2018 lors du vernissage de l'exposition "Le pinard des Poilus" réalisée par la chaire UNESCO Culture et traditions du vin à partir du livre de Christophe Lucand © JC Tardivon/MAXPPP
 

De nombreux hommages de Bourgogne et d'ailleurs

-"C’est avec tristesse que j’apprends la disparition, cette nuit, de Jean-François Bazin, qui fut président du conseil régional de Bourgogne de 1993 à 1998. Je veux saluer la mémoire d’un homme pluriel, viscéralement attaché à son territoire et amoureux de son terroir", dit Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

-"J’ai appris la disparition de Jean-François Bazin et je salue la mémoire de celui qui, écrivain bourguignon, fut mon adversaire politique. J’adresse mes sincères condoléances à sa famille et ses proches" : François Rebsamen, maire PS de Dijon.

-"C’est avec une grande peine que j’apprends la disparition de Jean-François Bazin, ancien président du Conseil Régional de Bourgogne, ami de longue date, compagnon de nombreuses campagnes électorales" : François Sauvadet, président UDI du conseil départemental de Côte-d'Or.

-"Triste d’apprendre la disparition de Jean-François Bazin. Egalement élu municipal, il fut 1er adjoint au maire de Dijon, Robert Poujade. L'Association des Maires de la Côte-d'Or pense à lui et aux siens" : Ludovic Rochette, vice-président du Conseil Départemental de la Côte d'Or et président de l'Association des Maires de la Côte-d'Or.

 


-"Hommage à Jean-François Bazin, journaliste, historien, fin connaisseur de notre région et de ses terroirs, auteur de l’ouvrage de référence "Le Tout Dijon". Il fut Président de la Région Bourgogne et 1er adjoint au Maire de Dijon. Mes condoléances à son épouse et à sa famille" : Laurent Bourguignat, conseiller municipal d'opposition de Dijon.

-"J’apprends ce jour la disparition de l’ancien 1er adjoint au maire de Dijon et ancien président de la région Bourgogne, Jean-Francois Bazin. Écrivain, il savait décrire avec talent son amour pour la Bourgogne et notre belle ville de Dijon. Toutes mes condoléances à ses proches" : Sylvain Comparot, candidat de La République En Marche aux élections municipales 2020 à Dijon.

-"Après Robert Poujade, Dijon perd une de ses grandes figures politiques. Jean-Francois Bazin était aussi le grand amoureux et connaisseur de sa région, qu'il a promu à la tête du Conseil régional et dans ses nombreux ouvrages. La Bourgogne et le Bourgogne lui doivent beaucoup" : François-Xavier Dugourd, 1er vice-président du Conseil départemental de la Côte-d'Or et conseiller départemental de Dijon 1.

 
 

Un auteur qui laisse de nombreux ouvrages 


Biographies

-Le chanoine Kir : la vie fantasque d'un homme politique en soutane, Paris, Colin, 2018
-Le Français qui mit en bouteilles l'or de la Californie, Alan Sutton, 2002 de Jean-François Bazin, Paul Masson
-Pour le meilleur et pour le kir, le roman d'un mot-culte, JPM Éditions, 2002 de Jean-François Bazin et Alain Mignotte

Patrimoine et vins de Bourgogne

-L'Almanach bourguignon, avec Gérard Curie, annuel de 1978 à 2013
-Le Crémant de Bourgogne, Dunod, 2015
-Le Vin de Bourgogne, Dunod, 2013
-Dictionnaire universel du Vin de Bourgogne, Presse du Belvédère, 2010
-Le Tout Dijon, Clea, 2003
-Histoire du vin de Bourgogne, Paris, Éditions Jean-Paul Gisserot, 2002
-La Bourgogne durant la IIème Guerre mondiale, avec Jacques Canaud, Ouest-France, 1986

 

Romans

-Le Maître de la Lumière, Calmann-Lévy, 2018
-Les Compagnons du grand flot, Calmann-Lévy, 2013
-Le Vin de Bonne-Espérance, Calmann-Lévy, 2012
-Clos des Monts-Luisants, Calmann-Lévy, 2011
-Les Raisins bleus, Calmann-Lévy, 2010
-Le Treizième Testament de Mme Winchester, Clea, 2009
-L'Affaire Josef-K., Clea, 2007
-L'Enfant du puits, Anne Carrière, 2002
-L'Abbaye des effrayes, Alsatia, 1977
-La Bible de Chambertin,, avec Mik Fondal, Alsatia, 1959 et rééditions

 

Divers

-Le TGV Atlantique, Ouest-France-Edilarge, 1988
-Les Affiches de Villemot, Denoël, 1985
-Le Vin de Californie, Denoël, 1983
-Les Défis du TGV, Denoël, 1981
-La création du ministère de la Protection de la nature et de l'environnement - Essai sur l'adaptation de la structure gouvernementale à une mission nouvelle, thèse pour le doctorat d'Etat (droit public), 14 mai 1973

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société politique culture livres vins gastronomie