Journée des droits des femmes : elles ont choisi d'être avocates à Dijon

Depuis plus de 10 ans, le barreau de Dijon compte plus de femmes que d'hommes. En 2018, on comptait 208 femmes pour 141 hommes. Portrait de deux avocates, l'une va fêter ses 40 ans d'exercice, l'autre a prêté serment en janvier dernier. 

Par C.C

Charlotte Stankiewicz, avocate au barreau de Dijon, travaille sur ses tous premiers dossiers. La jeune femme, spécialisée dans le droit pénal et les infractions routières a prêté serment il y a deux mois à peine. Après sept ans d'études acharnées et le concours du barreau, elle a intégré le cabinet dijonnais DGK. 

Ici, 16 collaborateurs sur 17 sont des femmes. Un cabinet majoritairement féminin à l'image du barreau de Dijon : depuis plus de 10 ans, il compte plus de femmes que d'hommes. En 2018, on comptait 208 avocates pour 141 avocats. 

"Je ne voulais pas avoir une routine au quotidien. On ne sait jamais ce qu'il va se passer si on est de permanence ou commis d'office", explique la jeune femme à l'air déterminé. "Le barreau de Dijon est très féminin. Pour moi maintenant c'est admis dans la profession : être une femme et être avocate ne pose pas de problème", se réjouit-elle.

"être une femme et être avocate ne pose pas de problème"


A la cité judiciaire de Dijon, la jeune avocate peut poser ses questions et glaner des conseils auprès de ses consoeurs plus expérimentées. Parmi elles, Catherine Pretot-Gerbeau qui a prêté serment il y a près de 40 ans.



"Il faut en faire un petit peu plus."


L'ancienne bâtonnière aux  barreaux de Chaumont et de Dijon reconnaît avoir mis entre parenthèse sa vie personnelle pendant ses quinze premières années de travail. "Aujourd'hui, les jeunes femmes essaient de tout concilier : vie professionnelle et personnelle. Les jeunes confrères ont intégré cette idée. A mon époque c'était plus compliqué", explique t-elle.

Aujourd'hui, elle salue l'évolution du comportement de ses collègues hommes. En revanche, elle en est encore persuadée : "pour être appréciée à sa juste valeur, quand on est une femme, il faut en faire un petit peu plus."

Une conférence organisée à l'occasion de la journée de la femme

A l'occasion de la journée de la femme, une conférence sur le thème "Femmes sous influence, influence de femmes" est organisée au Palais des Ducs, dans la salle des Etats, jeudi 8 mars 2018 de 18h à 28h. 

Parmi les intervenantes : Nathalie Koenders, 1ère adjointe au maire de Dijon, Nathalie Barbier, pénaliste et ancien bâtonnier du barreau de Seine-Saint-Denis ou encore Marianne Boso, membre de l'équipe de France de handibasket. 

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus